Les délocalisations

Pages: 16 (3969 mots) Publié le: 21 octobre 2012
 LES DÉLOCALISATIONS DES MÉTIERS DE SERVICES »

Les délocalisations 
des métiers de services

Aux fins d'éclairer les membres de la Commission des Finances du Sénat sur le complexe phénomène des délocalisations, son président Jean ARTHUIS a souhaité commander une étude relative au potentiel de délocalisation des métiers et activités de services des entreprises françaises. Son choix s'estporté sur KATALYSE pour la réaliser.
Fondé par essaimage du BIPE en 1990, KATALYSE (22 personnes ; bureaux à Lyon, Nantes et Paris) a pour spécificité de conseiller à la fois des collectivités publiques et des entreprises en matière de stratégie et de développement économique.
Ce document a pour but de présenter les conclusions de cette étude.
Objectifs et motivations de l'étude
Dans un contexted'économie mondialisée, d'échanges de biens, marchandises et services de plus en plus libres, les économies occidentales, particulièrement l'économie française, ont su conserver leur compétitivité et leur rang mondial jusqu'à présent. L'arrivée dans le jeu économique de nouveaux acteurs, déjà poids lourds et futurs leaders - la Chine, l'Inde - inquiète cependant quant à la capacité de notreéconomie à supporter cette nouvelle concurrence.
Cette inquiétude s'accroît à mesure de la prise de conscience de la croissance rapide du niveau de développement de nos nouveaux rivaux. Si nous avons pu leur abandonner des activités de production à faible valeur-ajoutée, ils nous concurrencent aujourd'hui jusque dans les services, domaines que nous pensions pourtant être l'apanage de notre économiedéveloppée. Cette concurrence nouvelle se traduit par des pratiques de délocalisation d'activités de services vers ces nouveaux pays, en sus des délocalisations industrielles que nous avons déjà pu observer. La montée des craintes chez les salariés est très compréhensible quand on sait que le secteur tertiaire représente près de 70% de nos emplois.
L'analyse historique des délocalisations d'activitéséconomiques nous montre que nos concurrents venant de pays en développement ont capté des activités de production comportant de plus en plus de valeur ajoutée. Si l'on fait remonter les premiers mouvements sérieux de délocalisations aux années 70 - encore que l'on puisse considérer la politique d'immigration massive de main d'oeuvre industrielle des années 50 et 60 comme les prémisses des premièresdélocalisations -, on se rend compte que ce sont des activités de plus en plus exigeantes en capital, en formation de la main d'oeuvre et en niveau de développement de l'environnement économique qui ont été concernées par les délocalisations : depuis l'industrie manufacturière à faible intensité capitalistique et fortement demandeuse de main d'oeuvre peu qualifiée (textile, chaussure), en passantpar tout le spectre de l'industrie, jusqu'aux matériels de transport encore très récemment (automobile avec le cas de Dacia en Roumanie, qui devrait fournir le marché français). Il est à noter que ces dernières activités, à plus forte valeur ajoutée, exigent un bon niveau de développement du pays d'accueil et une main d'oeuvre suffisamment formée.
Cette montée en gamme des activités concernéespar les délocalisations se poursuit aujourd'hui avec les activités de services, qui, parce qu'elles exigent une main d'oeuvre généralement plus qualifiée et des moyens informatiques, étaient jusqu'à peu la marque distinctive des grandes économies des pays développés. Si l'on a beaucoup parlé de délocalisations de centres d'appels ou de plateaux de tournage de fictions TV dans des pays à plus faiblecoût de main d'oeuvre, on assiste également depuis quelques années au transfert d'activités bien plus stratégiques (recherche, développement). Et la comparaison avec la dynamique des mouvements de délocalisation observés pour l'industrie ne peut que nous conforter dans nos interrogations : les activités de services, y compris à forte valeur ajoutée, sont-elles concernées à leur tour par le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les delocalisations
  • Délocalisation
  • Délocalisation
  • Délocalisation
  • La délocalisation
  • Délocalisation
  • La délocalisation
  • Delocalisation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !