Les dates et la genèse de l’oeuvre

Pages: 2 (309 mots) Publié le: 14 février 2012
Guy de Maupassant est né le 5 août 1850 au château de Miromesnil,
dans la commune de Tourville-sur-Arques, près de Dieppe, et il meurt
de la syphilis à Passy le 6juillet 1893.
En juillet 1870, Maupassant rejoint l’armée. Il est affecté dans les
services d’Intendance et en septembre, il vit la débâcle de l’armée à
Rouen avant derejoindre Paris. Il a donc été le témoin de ce qu’il
décrit dans les premières pages de Boule de suif : la déroute de l’armée
française face aux Prussiens et l’arrivée del’occupant allemand dans
la ville.
Le conte Boule de suif paraît pour la première fois en avril 1880 dans
un recueil collectif, Les Soirées de Médan, où fi gurent aussi,entre
autres, des textes de Zola et Huysmans. Lors de la séance de lecture
précédant la publication de ce texte, les amis de Maupassant s’accordent
à dire que cettenouvelle est sans conteste la meilleure du recueil.
Lorsque le texte est publié, Maupassant reçoit un mot de Flaubert, le
maître qu’il admire tant, très enthousiaste : « Il metarde de vous dire
que je considère Boule de suif comme un chef d’oeuvre ! […] Ce petit
conte restera, soyez-en sûr ! ».
Dans la préface que Nicolas Millet signe pourl’édition de Boule de suif
chez Pocket, il signale un fait-divers dont Maupassant a sans doute eu
connaissance, paru le 5 janvier 1871 dans le Journal du Havre : « Unejeune comédienne, voyageant entre Rouen et Dieppe, fut arrêtée par
un offi cier prussien à Tôtes, qui la conduisit dans l’auberge voisine
pour vérifi er ses papiers.Elle ne reparut que le lendemain matin et les
voyageurs comprirent, en voyant le trouble de la jeune femme, ce qui
s’était passé. » La genèse de la nouvelle est là.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Genèse et reception de l'oeuvre
  • La genèse
  • la genese
  • La genèse
  • La genese
  • Genese de la
  • Dates
  • Dates

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !