Les externalités en économie

Pages: 15 (3594 mots) Publié le: 8 novembre 2010
Sujet : Les externalités en économie

« Le discours usuel de la plupart des néoclassiques à propos des effets externes est que ceux-ci sont un exemple typique de « défaillance de marché », qui nécessite une intervention de l’Etat pour « rétablir l’optimalité (…). Autrement dit en l’absence de telles défaillances sa présence serait inutile. » Bernard Guerrien La théorie néoclassique.

Atravers cette citation, Bernard Guerrien nous invites à réfléchir aux liaisons existantes entre la théorie économique, néoclassique en l’occurrence, la légitimité de l’Etat à agir dans la sphère économique, et les enjeux de bien-être incarné par la notion d’optimalité. Les « défaillances de marché » évoquées plus haut renvoient aux effets externes (ou externalités) engendré pour les agents économiques.Par externalité, nous entendons la modification involontaire du bien-être d’un ou plusieurs individus, résultant d’une activité de production ou de consommation d’un autre agent ou groupe d’agents. Cet effet peut être positif ou négatif selon les situations, mais ne donne lieu à aucune compensation. Ces effets externes ont pour conséquence de biaiser l’équilibre de Pareto et donc de mener à uneallocation des ressources qui n’est pas optimale. On parle d’équilibre Pareto optimal quand la situation d’un agent économique ne peut être amélioré qu’au détriment de celle d’un autre agent. L’existence des ces externalités impliquent donc un écart entre un optimum privé et un optimum social, c’est-à-dire entre un équilibre économique résultant de choix qui ne prennent pas en compte les effetsexternes, et un équilibre qui internalise les externalités, jugé meilleur, et qu’il s’agit d’atteindre.

Le concept d’externalité, d’origine néoclassique, est donc au cœur des débats sur l’intervention Etatique. Bien que l’analyse néoclassique semble légitimer son action afin de pallier les défaillances de marchés, cette dernière ne recherche pas une réhabilitation totale et illimitée du rôle del’Etat. Bien au contraire, le concept d’effet externe vise davantage à souligner le caractère spécifique des actions publiques : en cas de défaillance des marchés. Il en résulte que la plupart des autres situations où les marchés sont parfaits n’appellent aucune action publique. Finalement le concept d’externalité, loin d’affaiblir l’orthodoxie néoclassique, permet au contraire de renforcer sespréceptes fondamentaux.

Pourtant les situations où les conditions d’une concurrence pure et parfaites (CPP) sont réunies et où il n’existe aucune défaillance de marché sont assez rares dans les faits. La présence d’effets externes aux activités économiques est plutôt la norme que l’exception, et l’Etat se voit investit d’un rôle croissant. Si l’on en revient aux intentions initiales, le conceptd’externalité devait permettre une meilleure cohérence de la théorie et de la réalité, en intégrant les implications liées aux biens collectifs (dont la consommation ne peut être individualisée), et également le circonscrire l’action publique à ces cas particuliers. Cependant, de nombreux développements théorique on donné à l’Etat un rôle accrut, que ce soit dans la correction des effets externesnégatifs, ou bien la promotion des externalités positives. Devant cette contradiction apparente, on peut donc se demander dans quelles mesures l’Etat est plus à même de corriger les imperfections de marché provenant d’effets externes. Quels instruments de politique économique peut-ils utiliser ? En quoi les mécanismes de marché sont-ils insuffisants ?

Pour répondre à ses différentes questions et ainsimieux saisir les nombreux enjeux qui entourent le concept d’externalité, nous aborderons trois parties. La première partie traitera du cadre néoclassique dans lequel s’inscrit ce concept, en revenant au origines de la notion, sa formalisation et ses éventuelles limites théoriques. Dans une seconde partie nous traiterons de l’intervention de l’Etat en tentant de montrer qu’il peut accroître...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie les externalités négatives
  • Économie de réseaux et externalités positives
  • Economie
  • Les externalités
  • Externalités
  • les externalites
  • Externalité
  • les externalites

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !