Les fausses confidences

2654 mots 11 pages
Les Fausses Confidences est une comédie en trois actes, jouée pour la première fois le 16 mars 1737 par les comédiens italiens et écrite par Marivaux. Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux de son vrai nom (4 février 1688 - 12 février 1763) est un journaliste, un romancier, mais surtout un auteur dramatique , qui aimait regarder le monde et la société qui l’entourait. Ainsi il écrivit des pièces de théâtre et écrivit pour les Comédiens italiens, entre 1722 et 1740. Il est, après Molière, Racine, Corneille et Musset le cinquième auteur le plus joué par la Comédie française[].
Dorante, un jeune homme d’un certain statut mais pauvre, est fou amoureux de la fille de Madame Argante : Araminte. Il est présenté à celle-ci, en tant qu’intendant, par son oncle monsieur Rémy, qui est procureur. Araminte l’engage sans savoir que son valet, Dubois, est l’ancien valet de Dorante et qu’ils sont encore très complices. Ainsi va commencer un impitoyable complot dirigé par Dubois pour que sa maitresse, avant la fin de la journée, tombe sous le charme de son ancien maitre : Dorante.
Nous allons étudier certain thème de cette pièce de théâtre.

I. Le titre de la pièce

Dans l’expression « fausses confidences » nous pouvons voir un sens contraire. En effet, une « confidence » est une sorte de secret qu’on raconte à des amis et dont le contenu est vrai, or ici on parle de « fausses confidences » soit de confidences qui sont en réalité des mensonges. Ce titre convient parfaitement à la pièce de Marivaux car de nombreuses fausses confidences sont faites pour pouvoir parvenir à un résultat attendu : ici, que Araminte tombe amoureuse de Dorante.
On retrouve tout au long de la pièce, neuf confidences qui s’avèrent être fausses. Première fausse confidence : acte I scène 4-5. Monsieur Rémy flatte Marton, la suivante d’Araminte, en lui faisant croire que Dorante l'aime. Monsieur Rémy espère ainsi pourvoir marier sont neveu à cette femme. Deuxième fausse confidence : acte I

en relation

  • les fausses confidences
    9808 mots | 40 pages
  • Les fausses confidences
    21678 mots | 87 pages
  • Les fausses confidences
    11614 mots | 47 pages
  • les fausses confidences
    318 mots | 2 pages
  • Les fausses confidences
    465 mots | 2 pages
  • Les fausses confidences
    3808 mots | 16 pages
  • Les fausses confidence
    1243 mots | 5 pages
  • Les fausses confidences
    494 mots | 2 pages
  • fausses confidences
    373 mots | 2 pages
  • les fausses confidences
    2784 mots | 12 pages