Les français et le travail

Pages: 9 (2095 mots) Publié le: 19 avril 2011
« Le travail est plus que le travail, et donc le non-travail est plus que le chômage. » ( Robert Castel, sociologue). Pouvons-nous vraiment croire que l’inquiétude de ces dernières trente obscures explique la relation que les Français entretiennent avec le travail ? 

Selon l’étude publiée par le Centre d’analyse stratégique (oct.2007) : "Les réalités sociales françaises à l’aune européenne",le pouvoir d’achat, l’emploi et les retraites étaient les sujets qui préoccupaient le plus les Français. Depuis la crise financière de 2008, ces préoccupations se sont exacerbées, auxquelles il faut ajouter des débats identitaires qui n'aident pas les Français à regarder l'avenir avec confiance.

Depuis les années quatre-vingt, le chômage en France n’est pas seulement une réalité économique maiségalement un traumatisme social, d’où cette angoisse française à l’égard du monde du travail. Or, si de nombreux Français se plaignent du niveau de leur salaire, s’ils craignent de perdre leur emploi surtout parce qu’il est difficile d’en retrouver, la France reste un pays riche, sixième puissance mondiale en terme de productivité, reconnue pour la qualité de sa main-d’oeuvre, dont le système deprotection sociale limite singulièrement le nombre de pauvres . Pourtant, une ambiance délétère laisse les salariés français braqués sur le marasme du chômage.

Là où les anglo-saxons établissent une relation utilitaire avec le travail, ce qui ne les empêche pas de s’investir dans leur travail, les Allemands voient un accomplissement de soi, ce qui est la traduction la plus philosophique dutravail. Quant aux Français, très individualistes par ailleurs, ils y cherchent du plaisir et des camarades. Il est vrai que les relations sociales à la française ne se construisent pas dans le cadre de clubs à l’anglo-saxonne. Les Français se tournent donc vers le travail pour élargir leur cercle social.

Culturellement, les Français ont une relation affective avec le travail. Ils pensentmajoritairement que le travail est une source de contacts humains. Ils attendent donc des contacts humains intéressants et de qualité dans le cadre de leur activité professionnelle et une meilleure reconnaissance personnelle.

Cependant, naturellement méfiants, ils sont souvent déçus. Ils n’ont confiance ni envers leur hiérarchie, ni envers les syndicats et plus globalement, la police, la justice et lesprofs. Finalement, est-ce que le premier problème serait l’autorité ou plutôt la représentation institutionnelle de l’autorité ? Est-ce que, dans le travail et dans tous les domaines, les Français confondent autorité légitime et autoritarisme dévoyé? Comme dans un cercle vicieux, les salariés français pensent que leur hiérarchie ne leur fait pas assez confiance et donc s’en méfient.

La crisequi touche la France depuis le premier choc pétrolier en 1973, a mis en évidence le manque de mobilité et de politique de conversion des salariés d’un secteur économique vers un autre. Elle a également mis les Français dans l’obligation de moderniser l’économie et le monde du travail, selon le modèle anglo-saxon. Mais, naturellement méfiants, ils n’y ont vu qu’une destruction du monde du travail,de leur monde. Le sociologue Claude Dubar le schématise ainsi : « l’ancienne société salariale, industrielle, manuelle, conflictuelle et négociatrice ». Pour des Français, très tolérants à l’indiscipline mais s’en plaignant amèrement, accepter de travailler selon un modèle anglo-saxon, dans lequel la spontanéité n’est pas une valeur et l’ordre du jour ainsi que la ponctualité sont des diktat, estplus qu’un « effritement de la société salariale ». Par ailleurs, la décontraction (affichée) qui caractérise les relations humaines au travail dans les pays nordiques et anglo-saxons exige de passer du mode défiant au mode hypocrite ...

La relation affective des Français avec le travail s’épanouit pleinement dans le geste gréviste. Si l’on s’en tient au proverbe qui aime bien châtie bien,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • travail francais
  • travaille francais
  • travail français
  • Travail francais
  • TRAVAIL FRANCAIS
  • Travail de français
  • Travail de français
  • Travail de francais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !