Les fraques d'ébinto

3207 mots 13 pages
Vie et oeuvre
Né en 1953, Amadou Koné est professeur de lettres à l’université d’Abidjan. Il écrit des théâtres, Le respect des morts, De la chair au trône, une nouvelle Les liens et des romans dont celui-ci que nous parcourons pour vous, écrit à 18 ans. Aussi lira-t-on de lui Jusqu’au seuil de l’irréel et Le cycle du pouvoir des Blakoros.

Résumé
Ebinto était d’un village Akounougbé et étudiait en classe de troisième à Bassam. Dans la maison où il logeait il se lia à une fille Monique qui l’aimait. Une nuit, alors qu’il n’avait pas fermé sa porte, Monique vient le réveiller pour qu’il ferme sa porte, et elle était désirable, elle coucha avec Ebinto. Cependant Ebinto tomba amoureux Muriel, une fille qu’il avait malmenée en début d’année. Mais même s’il l’a embrassée, Muriel lui dit préférer s’en limiter à l’amitié, ce qu’elle lui écrit dans une lettre dans laquelle elle lui annonçait également qu’elle allait poursuivre ses études en France. Pas encore remis de ce coup du destin, la lettre de Monique qui était arrivée en même temps lui annonce qu’il serait le père de l’enfant de Monique, et que son père menaçait de la renvoyer de la maison et que si Ebinto ne l’épousait pas il porterait plainte. La mère d’Ebinto est favorable au mariage d’Ebinto avec Monique car dit-elle la fille l’aime et qu’en plus elle est vieille et a besoin d’aide. L’élève brillant qu’il était devait trouver un travail difficilement comme contremaître d’un certain M. Rouget près d’Ayamé. Là il vit avec sa femme, et ne lui adresse à peine la parole, et agit méchamment avec les employés. Sa femme malade de solitude et d’abandon va avorter. Mais remise à peine, Ebinto lui tombe malade. Il prend conscience de son injustice et demande pardon à sa femme qui va essayer de s’enfuir loin de lui. Il la retrouve dans une gare seule la nuit, la ramène et commence à vivre u bonheur immense. Mais c’est en allant en congé à Akounougbé qu’elle va rencontrer la mort en se noyant dans le fleuve durant la

en relation