Les grands écrivains de l'humanisme

Pages: 21 (5020 mots) Publié le: 9 octobre 2010
1. « Faire ses humanités »
  C'est tout naturellement autour de l'éducation que se rejoignent d'abord les humanistes, soucieux de la débarrasser du psittacisme scolastique et de l'ouvrir aux nouvelles branches du savoir. On appréciera dans le texte ci-dessous l'ampleur du programme auquel Gargantua invite son fils, comme à un festin d'où devrait sortir un homme nouveau.
||François RABELAIS (1494-1553) |
| |Pantagruel (1532) |
| |chapitre VIII |
||texte original / texte modernisé. |
| |Comment Pantagruel étant à Paris reçut des lettres de son père Gargantua, et la copie de celles-ci. |

|Très cher fils, |  Très cher fils,|
|[...] encores que mon feu pere de bonne memoire |[...] bien que feu mon regretté père Grandgousier eût déployé tous ses efforts pour |
|Grandgousier eust adonné tout son estude, à ce que |que je progresse en perfection et savoir politique, et que mon labeur et mon étude |
|ie proffitasse en toute perfection & sçavoir |correspondissent bien à son désir etmême l'aient dépassé, l'époque toutefois, comme|
|politicque, & que mon labeur & estude correspondit |tu peux bien le comprendre, n'était pas aussi opportune ni commode pour étudier les |
|tresbien, voire encores oultrepassast son desir, |lettres qu'elle l'est à présent, et il n'existait alors aucun précepteur qui puisse |
|toutesfois comme tu peulx bien entendre, le temps |ressembler à ceuxque tu as eus. Les temps étaient encore ténébreux, ils sentaient |
|n’estoit tant ydoine ny commode es lettres, comme |l'infélicité et la calamité des Goths, qui avaient ruiné toute bonne littérature. |
|est de present, et n’avoys copie de tels precepteurs|Mais, grâce à la bonté divine, la lumière et la dignité ont été à mon époque rendues|
|comme tu as eu. Le temps estoit encorestenebreux & |aux lettres, et j'y vois de tels progrès qu'il me serait aujourd'hui difficile |
|sentant l’infelicité & calamité des Goths qui |d'être reçu dans la première classe des petits écoliers, moi qui, dans mon âge mûr, |
|avoient mis à destruction toute bonne literature. |étais réputé (non à tort) comme le plus savant du siècle. [...] |
|Mais par la bonté divine,la lumiere & dignité a |    Maintenant toutes les disciplines sont restaurées, les langues mises à l'honneur|
|esté de mon aage rendue es lettres, & y voy tel |: le grec, sans lequel il est honteux qu'on se dise savant, l'hébreu, le chaldéen, |
|amendement, que de present à difficulté seroys ie |le latin. Des livres imprimés, fort élégants et corrects, sont utilisés partout, qui||receu en la premiere classe des petitz grimaulx, qui|ont été inventés à mon époque par inspiration divine, comme inversement l'artillerie|
|en mon aage virile estoys non à tord reputé le plus |l'a été par suggestion du diable. Le monde entier est plein de gens savants, de |
|sçavant dudict siecle. [...] Maintenant toutes |précepteurs très doctes, de bibliothèques très vastes, au pointqu'à l'époque de |
|disciplines sont restituées, les langues instaurées |Platon, de Cicéron ou de Papinien, il n'y avait, à mon avis, autant de commodité |
|: Grecque, sans laquelle c’est honte qu’une personne|d'étude qu'il s'en rencontre aujourd'hui; et il ne faudra plus dorénavant trouver en|
|se die sçavant; Hebraicque, Caldeicque, Latine. Les |lieu et compagnie qui ne sera bien poli...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citations de grands écrivains
  • L'humanisme , grands axes
  • Les grandes caractéristiques de l'humanisme et de la renaissance
  • Les convertis de la grande guerre, artistes et écrivains
  • L'humanisme
  • L'humanisme
  • L'humanisme
  • L'humanisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !