Les grh

Pages: 19 (4573 mots) Publié le: 5 juin 2013
Les relations patronales-syndicales et la GRH

Première partie :

Dans la province du Québec, la présence syndicale au Québec est toujours omniprésente en comparaison avec ses voisins. Les syndicats ont toutefois perdu des plumes du au nombre important d'emplois perdus dans le domaine manufacturier.

Le Québec demeure la région la plus syndiquée en Amérique du Nord alors qu’il maintient en2011 un taux de présence syndicale d’environ 39,5 %. Il s’agit cependant du plus faible niveau observé au cours des dix dernières années dans notre province. Ailleurs au pays, ce taux s’est maintenu à environ 28 % en Ontario, alors que dans le reste du Canada, il a diminué d’environ un point de pourcentage, se chiffrant à un peu moins de 30 % en 2011. En comparaison, en 2002, le pourcentage étaitde 41 %. Terre-Neuve et le Labrador suivent de très près avec un pourcentage de 39 %. C'est le secteur de la fabrication qui a connu le pourcentage de déclin le plus prononcé, tandis que c'est le domaine de la construction qui a la plus haute augmentation de présence syndicale entre 2002 et 2011. Il y a environ un million cent vingt-quatre mille personnes protégées par une convention collective auQuébec. La FTQ en représente le plus grand nombre, soit près d'un demi-million ou 44 % du total. Les syndicats indépendants suivent avec 22 %, la CSN avec 21 %, la CEQ avec 9 % et la CSD avec 4 %.

Même si le Québec conserve un des taux de présence syndicale parmi les plus élevés en Amérique du Nord, la FTQ est vivement préoccupée par la tendance à la baisse depuis quelques années, comme c'estaussi le cas au Canada et aux États-Unis. C'est pourquoi nous avons réclamé si fort une réforme du Code du travail afin de faciliter l'accès à la syndicalisation, notamment pour les travailleurs et les travailleuses autonomes dépendantes d'un seul employeur. La ministre du Travail, madame Diane Lemieux, a amorcé cette réforme. Nous attendons un projet de loi au cours des prochains mois. Lesecteur public est celui qui enregistre le taux de syndicalisation le plus élevé, on parle d'en première position du service de l'enseignement, suivi de très près de l'administration publique tandis que les professionnelles, scientifiques et techniques se retrouvent en dernière position. En comparaison entre 2010 et 2011, il n'y a pas de gros écart.
La progression du nombre d’emplois syndiqués étaitprincipalement attribuable aux emplois à temps partiel. Le taux de syndicalisation des travailleurs à temps plein est demeuré stable à 31,1 %, pendant que celui des travailleurs à temps partiel a augmenté à 23,6 % en 2011. Le taux de syndicalisation des employés permanents a diminué à 29,9 %. Toutefois, il a augmenté, passant à 28,0 % chez les personnes n’ayant pas d’emploi permanent. De 2010 à2011, le taux de syndicalisation a diminué dans les grandes entreprises (comptant 100 employés ou plus), et dans celles plus petites (comptant moins de 20 employés), mais il a augmenté légèrement dans les entreprises comptant entre 20 et 99 employés.
L’évolution des relations du travail au Québec a été, depuis le début des années 1980, influencée par un ensemble de facteurs. Le premier facteurcomprend les divers moyens mis en oeuvre par les entreprises pour avoir un meilleur contrôle de leurs coûts de production et pour accroître le degré de flexibilité à l’égard de la main-d’oeuvre. Le deuxième facteur est la montée d’une certaine précarisation des emplois, que ce soit sous
l’effet d’une délocalisation plus facile ou sous l’effet de la croissance des emplois atypiques. Pour les partiespatronale et syndicale, ces facteurs, parmi d’autres, ont contribué à renforcer l’importance de donner la priorité au dialogue et à la concertation, avant de recourir à des méthodes plus conflictuelles. Ils ont entraîné deux effets significatifs sur les modes de gestion des entreprises et d’organisation du travail.

Une grève qu’a attirée notre attention en 2012 est celle de la CCQ qui a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La grh
  • La grh
  • La grh
  • La grh
  • grh
  • GRH
  • GRH
  • La grh

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !