Les guepards

1227 mots 5 pages
Morphologie
Le corps, musculeux, est très aérodynamique et ressemble à celui d'un lévrier : svelte, presque maigre, avec de longues pattes fines. Sa poitrine est profonde et sa taille étroite. Les os sont légers et la colonne vertébrale, extrêmement flexible, lui permet de projeter ses membres postérieurs très loin et, ainsi, de courir très vite[réf. nécessaire].
Sa queue agit comme un balancier et un gouvernail lorsqu'il prend des virages brusques en poursuivant sa proie 1. Les griffes du guépard ne sont pas rétractiles ni crochues, contrairement à celles des autres félins (d'où le nom latin du genre « acinonyx », cf. infra). Cette particularité lui permet d'avoir une très bonne adhérence au sol pour courir très vite, mais a aussi pour effet qu'elles s'usent rapidement, ce qui l'empêche de grimper aux arbres pour y cacher ses proies par exemple, ou de s'en servir pour se battre. Seuls les petits peuvent grimper aux arbres, et ils n'y semblent pas très habiles[réf. nécessaire].

Guépard de profil, montrant la « larme » caractéristique sous l'œil.
Un gros cœur et des poumons développés favorisent les échanges gazeux. Le guépard a de larges fosses nasales, lui assurant une bonne oxygénation pendant sa course. Il a une petite tête et un museau court, des yeux placés haut et bien déterminés, soulignés par une ligne noire ressemblant à une larme qui chemine du canthus interne des paupières jusqu'à la commissure des lèvres, et qui permet de différencier à coup sûr le guépard des autres grands félins tachetés, tel que le léopard. Ces traînées amélioreraient sa vision en minimisant les reflets de la lumière du soleil2.

Illustration présentant une comparaison entre la morphologie du guépard et celle du léopard.
Les oreilles sont petites et rondes. Comparativement aux autres grands félins, son crâne est de plus petite dimension, et la structure de sa mâchoire supérieure permet un bon passage de l'air, grâce aux canines peu développées, mais réduit la puissance

en relation

  • Le guepard
    611 mots | 3 pages
  • Le guepard
    2204 mots | 9 pages
  • Le guépard
    4908 mots | 20 pages
  • le guepard
    485 mots | 2 pages
  • Le guépard
    4541 mots | 19 pages
  • Le guépard
    1955 mots | 8 pages
  • Guépard
    989 mots | 4 pages
  • Le guépard
    18368 mots | 74 pages
  • Le Guépard
    512 mots | 3 pages
  • Le guepard
    1653 mots | 7 pages