Les huguenots de paris a berlin

Pages: 14 (3470 mots) Publié le: 11 mars 2011
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/huguenot

huguenot, :

|Sens 1 Qualificatif employé par les catholiques à l'égard des partisans de Calvin [Histoire]. [Péjoratif]. |
| Sens 2 Surnom que donnaient les catholiques aux partisans de Calvin [Histoire]. [Péjoratif]. |

http://fr.wikipedia.org/wiki/HuguenotLe terme huguenot est l'ancienne appellation donnée par leurs ennemis aux protestants français pendant les guerres de religion. À partir du XVIIe siècle, les huguenots seront appelés religionnaires, car les actes royaux employaient le terme de « Religion prétendue réformée » pour désigner le protestantisme[1]. Environ 300 000 d'entre eux ont dû quitter le territoire après les dragonnades et larévocation de l’édit de Nantes le 18 octobre 1685. Dès la révocation de l'Édit de Nantes, des huguenots fuient le royaume à cause des pressions et des brimades de plus en plus violentes exercées par le pouvoir royal. Dès l'année 1680, les huguenots sont victimes de persécutions dans le cadre des dragonnades, du nom d'un corps d'armée, lesdragons, organisées par Louvois, le ministre de la Défense de Louis XIV (tortures, dépouillement de leurs biens, viols et violences), ce qui amène Colbert à rédiger un mémoire pour prendre leur défense. En 1685, la révocation de l'édit de Nantes par Louis XIV supprime définitivement leur liberté de culte et leur survie est clairement en cause s'ils ne se convertissent pas au catholicisme. Celaconduit la plupart des huguenots à fuir pour les pays protestants d'Europe, les Provinces unies des Pays-Bas, l'Angleterre, la Suisse ou les principautés protestantes allemandes (Hesse-Cassel, Brandebourg, etc.). L'édit de Nantes interdit sévèrement toute émigration des huguenots et punit toute aide à l'émigration, obligeant à une extrême discrétion et à la francisation des noms. Les biens deshuguenots étant récupérés dans l'illégalité, cette discrétion concerne aussi bien les bourreaux que les victimes. Les nombreux entrepreneurs huguenots qui ont dû prendre la fuite ont perdu leurs biens mais emporté le plus précieux, leur savoir-faire, car la plupart d'entre eux étaient à l'origine des artisans, qui ont ensuite pris des risques pour se reconstituer un patrimoine. La discrétion étaitnécessaire, car fuir était puni par la pendaison ou les galères, pour les hommes, la prison à vie pour les femmes. Aider les fuyards était jugé encore pire. En août 1686, 245 huguenots de l’Oisans arrêtés à Saint-Jean-de-Maurienne sont jetés en prison ou envoyés au gibet. Les paysans sont nombreux à fuir dans les régions des Alpes, des Charentes et du Midi, car leur abjuration est jugée suspecte etn'empêche pas les persécutions. Ceux qui restèrent en France furent persécutés jusqu'au milieu du XVIIIe siècle par les dragons, soldats chargés de persécuter les protestants en les traitant comme ils l'auraient fait en pays conquis. Certaines grottes du sud de la France portent le nom des huguenots (notamment les prédicants de passage) qui s'y cachèrent pour ne pas être arrêtés. Les catholiquesgaliciens et les réformistes, comme Jacques Lefèvre d'Étaples, furent parmi les prédécesseurs des huguenots. Ceux-ci suivirent le mouvement initié par Martin Luther en Saxe, puis organisé par Jean Calvin à partir de Genève. Ils formèrent les Églises réformées en France, appelées dédaigneusement « religion prétendue réformée » dans les textes officiels. Lyon, capitale européenne de l'imprimerie devantAnvers, imprime les premières bibles en langue vulgaire. Toute cette organisation est emportée par les huguenots dans leur fuite, ainsi que les connaissances développées en agronomie et en irrigation ou dans le domaine du textile et de la construction navale, les huguenots étant très nombreux chez les artisans et les armateurs. Dans son Mémoire pour le rappel des Huguenots, édité en 1689,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paris a froid/paris a faim
  • Paris a froid paris a faim
  • Le mouvement ostpunk à berlin
  • Berlin, de la division a la refunification
  • Etranger a berlin (allemand
  • Les soviétiques à berlin
  • Etranger à berlin
  • Le potsdamer platz à berlin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !