les identités meurtriere

7802 mots 32 pages
Introduction

La présente étude se propose de donner une interprétation raisonnée de la notion d’identité telle qu’elle a été avancée par Amin Maalouf dans un ouvrage récent intitulé Les Identités meurtrières, ouvrage publié en 1998 aux éditions Grasset & Fasquelle.

La problématique qui à notre avis motive pleinement d’entreprendre l’analyse de l’ouvrage de Maalouf réside dans la menace qui semble peser sur la diversité culturelle. Il est légitime de se poser la question de savoir si dans un monde où la communication entre cultures s’effectue à une si grande vitesse qu’il semble que nous nous trouvions sur le chemin d’une homogénéisation irrémédiable des cultures. Comme effet second de cette homogénéisation on observe également un besoin de vouloir renforcer sa propre culture et à évoquer le besoin de vouloir montrer la différence entre Nous et les Autres.

L’étude du texte de Maalouf se place dans l’optique des idées sur la diversité humaine telles qu’elles sont développées par Tzvetan Todorov dans ses ouvrages d’anthropologie générale « Nous et les autres. La réflexion française sur la diversité humaine » (1989) et « La vie commune. Essaie d’anthropologie générale » (1995).Ces deux ouvrages servent donc de références théoriques dans la mesure où ils nous permettent de présenter entre autres les deux perspectives radicalement différentes, la perspective universaliste et la perspective relativiste qui expliquent les conceptions divergentes que l’on peut se faire de la diversité humaine. La vision de Claude Lévi-Strauss souvent cité par Todorov quant à la communication interculturelle perçue une menace envers la diversité fera l’objet d’une attention particulière.
Avant d’aborder l’analyse de la notion d’identité, j’aimerais offrir un bref résumé [des] Identités meurtrières et tracer un rapide portrait de son auteur Amin Maalouf.
Mon interprétation de l’identité suivra ensuite les mouvements de la

en relation

  • Les identités meurtrières
    459 mots | 2 pages
  • Les identités meurtrières
    1881 mots | 8 pages
  • Identités meurtrières
    41810 mots | 168 pages
  • Identités meurtrières
    2199 mots | 9 pages
  • Les identités meurtrières
    2339 mots | 10 pages
  • Les identités meurtrières
    8983 mots | 36 pages
  • Les identités meurtrières
    920 mots | 4 pages
  • Les identités meurtrières
    1019 mots | 5 pages
  • Les identités meurtrières
    580 mots | 3 pages
  • Identités meurtrières
    1301 mots | 6 pages