Les impressionnistes

426 mots 2 pages
L’origine :
Le terme d’« impressionnisme » vient d'un article du critique d'art Louis Leroy, paru dans le journal quotidien le Charivari, du 25 avril 1874 intitulé : « L'exposition des impressionnistes ». Assez moqueur, Louis Leroy y raconte sa visite dans l'ancien atelier parisien du photographe Nadar, boulevard des Capucines, où une « Société anonyme d’artistes peintres, sculpteurs, graveurs, etc. » présente pendant un mois plus de cent cinquante œuvres. Mais le critique, s'acharne principalement sur un tableau peint en 1872 par Claude Monet et intitulé Impression, soleil levant : « Je me disais aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans… »
Ce surnom encombrant d'« impressionnistes », Monet et les membres de la Société anonyme vont l'accepter, puis se l’approprier dès 1877, à l'occasion de nouvelles manifestations qu'ils organisent.
L’origine et la description du mouvement « Impressionnisme » :
Cette évolution, visant à traduire les observations et sensations dans un langage nouveau, s'explique d'autant plus par l'arrivée de la photographie qui surpassera la peinture dans sa fonction de représentation.
L'impressionnisme consiste à rendre purement et simplement l'impression visuelle, telle qu'elle est ressentie par l'artiste, sans se préoccuper des règles généralement admises jusqu'alors. Les impressionnistes s'efforceront de fixer, représenter l'éphémère, la vision passagère et appellent une touche légère et rapide de peinture. Ils centrent leurs recherchent sur l'expression de la lumière, de l'ombre et les jeu des couleurs. Les couleurs, claires et lumineuses, se juxtaposent, composant à distance une vision instantanée et unique. Les impressionnistes libèrent la couleur du sujet, et annoncent la grande révolution de la peinture moderne et de l'art abstrait. Se démarquant radicalement de la peinture académique et des paysagistes classiques qui peignaient une nature irréelle et idéalisée, il ne s'agit plus, , de

en relation

  • Les impressionnistes
    621 mots | 3 pages
  • Art impressionniste
    1156 mots | 5 pages
  • La peinture impressionniste
    623 mots | 3 pages
  • Travail sur impressionniste
    652 mots | 3 pages
  • L'écrit impressionniste, rapport avec la peinture.
    681 mots | 3 pages
  • Les impressionnistes: monet, soleil levant
    527 mots | 3 pages
  • La figure humaine en régime impressionniste, ses modalités et leurs modifications.
    2901 mots | 12 pages
  • Ariette vii en comparaison avec un tableau impressionniste
    659 mots | 3 pages
  • Peinture « réaliste » (école de barbizon impressionniste ) au xixe siècle
    944 mots | 4 pages
  • La peinture impresionniste
    838 mots | 4 pages