Les inaptes au travail

906 mots 4 pages
Biographie : 1902-1985, français à partir de 1937

Artiste juif polonais, peintre, sculpteur issu d’une famille de médecins. Arrêté à Paris en février 1943, il est déporté jusqu’en 1945 à Auschwitz sous le numéro 106144.

Il est intégré aux « kommando » de prisonniers chargés de vider les chambres à gaz des corps , d’arracher les dents en or, de trier les affaires des morts.

Il survivra durant deux ans grâce à son extraordinaire talent de dessinateur ; tandis qu’on a tendance à gazer les membres des kommando pour éviter qu’ils ne parlent trop, David qui parle 5 langues (français, allemand, polonais, italien et anglais) et dessine très bien sera employé comme interprète et secrétaire des gardes SS.
C’est après la guerre qu’il va peindre, jusqu’en 1962. Ses dessins sont d’ailleurs les seuls documents qui nous sont véritablement parvenus pour illustrer la barbarie nazie (beaucoup de textes et de témoignages oraux, peu de photos, de tableaux ou de documents visuels) ; dans la centaine d’œuvres laissées, figure son quotidien, mais également les massacres commis par les Einsatzgruppen, (étaient des unités de police politique militarisées du IIIe Reich,) la « sélection » des vieillards, des femmes et des enfants conduits aux chambres à gaz, son rôle dans l’incinération des corps par les prisonniers.

Présentation de l’œuvre : Parmi tout ce qu’il a pu représenter, une œuvre marque les esprits : celle des femmes et des enfants menacés par la mort toute proche, Inaptes au travail, réalisé dans les années 50 pour témoigner à la fois des souffrances vécues. Ce n’est pas un petit tableau, il mesure 1m30 (largeur) sur 1m62 (hauteur) Ce tableau montre les divers aspects de la sélection des victimes à l’arrivée aux camps, en conservant un symbolisme fort. L’ensemble du tableau : les teintes sont tristes, volontairement choisies par l’artiste pour marquer les esprits ; ainsi…

L’arrière-plan :

On retrouve un ciel mélangeant de la fumée

en relation

  • Les inaptes au travail
    622 mots | 3 pages
  • Les inaptes au travail
    797 mots | 4 pages
  • les inaptes au travail
    1750 mots | 7 pages
  • Les inaptes au travail
    841 mots | 4 pages
  • Inaptes au travail
    522 mots | 3 pages
  • Les inaptes au travail
    283 mots | 2 pages
  • Les inapte au travail
    1983 mots | 8 pages
  • Les inaptes du travail
    532 mots | 3 pages
  • Les Inaptes au travail
    767 mots | 4 pages
  • Les inaptes au travail
    1059 mots | 5 pages