Les jo de 1936

258 mots 2 pages
Un rappel historique : le monde s'est déjà demandé au moins une fois s'il fallait, ou pas, participer aux jeux olympiques, puisqu'en 1936, c'est dans un Berlin nazi qu'ils étaient organisés. Certains pays avaient envoyé une délégation réduite, certains athlètes juifs avaient décidé de boycotter. En France, la question fut vite tranchée : on participerait.
Le film de la cérémonie d'ouverture montre qu'on ne va pas se contenter de cela : attendez patiemment la délégation française, regardez comment elle salue la tribune officielle, et vous saisirez que la France n'est pas toujours ce pays autonome et rebelle qu'on veut bien mettre en avant. Après coup, on justifiera cela en affirmant qu'il s'agissait du salut olympique, ce qui est vrai. Néanmoins,on constatera que la plupart des autres délégations se sont abstenues de le pratiquer, (et lors des autres éditions des JO, la France n'a pas eu ce zèle). Nous ne sommes qu'en 36, mais les français ont manifestement déjà trouvé un terrain d'entente avec leurs voisins d'outre rhin. On sait que quelques années plus tard, une guerre éclair suffira à leur laisser, pour de bon, le territoire français. Ce sera alors sur les Champs Elysées que le même salut pourra de nouveau se pratiquer.

NB : N'oublions pas de créditer Leni Riefenstahl, qui a réalisé, pour le compte de Hitler, ces films retraçant, avec la perspective nazie, ces jeux olympiques. On sait quelle influence son travail aura sur la manière dont on filmera, à sa suite, le sport. Ici aussi, le nazisme fait preuve d'un pragmatisme qui ne peut être

en relation

  • Jo 1936
    288 mots | 2 pages
  • Jo de 1936 à berlin
    983 mots | 4 pages
  • Sport en france
    3055 mots | 13 pages
  • Jeux olympiques 1936
    1597 mots | 7 pages
  • Politique et sport
    1842 mots | 8 pages
  • Tpe jo de berlin et londres
    3049 mots | 13 pages
  • Expo JO
    816 mots | 4 pages
  • Jeux olympiques
    1294 mots | 6 pages
  • sport et géopolitiques depuis 1930
    1575 mots | 7 pages
  • Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936
    677 mots | 3 pages