Les journeauc télévisés, sources d'informations fialbles pour le monde?

932 mots 4 pages
Français : argumentation 1

« Journaux télévisés, source d’informations fiables pour connaître le monde ? »

Chaque jour, de nombreuses personnes regardent le journal, pourtant combien d’entre elle s’interroge sur sa fiabilité ? Combien d’entre nous tente de le visionner avec un regard critique et sans se laisser submerger par les informations qui y circulent ?
Ainsi, pour aborder ce sujet, je commencerais par fixer la fonction du journal télévisé selon ma vision des choses, je mentionnerais le fait qu’il est pratiquement impossible d’aborder un sujet avec impartialité, que la concurrence entre les chaîne les poussent à faire un travail vite fait et pas toujours si bien fait que ça, que le souci de l’audimat intervient fortement dans la façon dont les informations nous sont présentées. Je parlerais également de la différence entre les chaînes, privées et publiques, de leur orientation politique et terminerai en nuançant, car la question se pose : les journaux télévisés sont-ils uniquement un outil de la société destiné à nous abrutir ? Tout d’abord, rappelons quelle est la fonction que doit remplir un journal télévisé : il me semble que la réponse est simple, nous informer sur le monde qui nous entoure de la façon la plus impartiale possible.
Simple et pourtant un peu utopique.
De fait, plusieurs choses rendent impossible la totale impartialité de la façon dont est traité un sujet. Rien que le journaliste qui traite l’information, va d’office la présenter d’une certaine façon, plus positive ou plus négative, selon ces opinions personnels. Donc dès le départ le sujet est énoncé avec une part de subjectivité.

De surcroit, est-ce réellement dans un pur but d’objectivité que les journalistes œuvrent quand ils réalisent le journal ? Ne sont-ils pas trop obnubilés par la nécessité d’écraser la concurrence et de capter l’audience ?
En tout cas, cela modifie la façon dont ils recherchent l’information, en effet pour surpasser l’adversaire les journalistes

en relation