Les justes de camus

2451 mots 10 pages
Fiche de lecture
Les Justes de Camus
• Biographie de l’auteur :

1913 – 1932 : Albert camus naît en Algérie d’un père ouvrier agricole et d’une mère jeune servante illettré aux difficultés d’expression. Son père est appelé à la mobilisation à la première guerre mondiale, et il mourut lors d’une célèbre bataille. Il ne connaîtra donc pas son père, et ira s’installer dans un quartier pauvre avec sa mère. Grâce à un enseignant, il connaîtra le lycée, et y découvrira les joies du football et de la philosophie. Atteint par la tuberculose, il ne pourra concourir à l’agrégation de philosophie.

1932 – 1944 : Il publie ses premiers articles dans une revue militante. Il doit exercer des petits boulots pour financer ses études et subvenir aux besoins de son couple. Il adhère seulement deux années au parti communiste, et en 1936, alors qu’il est diplômé de philosophie, il fonde le Théâtre du Travail et écrit avec trois amis Révoltes dans les Asturies, une pièce qui sera interdite. Il joue alors et partage de nombreuses pièces, et devient plus tard journaliste à Alger. La situation se tend, et il quitte aussitôt son pays pour Paris, où il est engagé à Paris-Soir. En 1942, il milite d’un côté dans un mouvement de résistance, et écrit de l’autre des articles qui seront publiés dans un journal à la libération. L’Etranger est écrit cette année-là, et, accompagné d’un autre livre, cet auteur enflamme les lecteurs. Il accède à la notoriété et rencontre Jean-Paul Sartre avec qui il aura des rapports amicaux jusqu’à l’enveniment…

1945 – 1957 : La Peste est publié en 1945, et la publication de l’Homme Révolté vaut à Camus à la fois les foudres des surréalistes et des existentialistes. L’année suivante sera l’année de la rupture définitive entre Camus et l’existentialiste Sartre. Albert Camus subit alors une grande douleur face aux évènements algériens, qu’il considère comme un « malheur personnel. » En 1956, c’est la publication de La Chute qui dérange et déroute par son

en relation

  • Camus les justes
    4614 mots | 19 pages
  • Les justes camus
    465 mots | 2 pages
  • LES JUSTES Camus
    1649 mots | 7 pages
  • Les justes, camus
    927 mots | 4 pages
  • Les justes par camus
    447 mots | 2 pages
  • Les justes, camus.
    2055 mots | 9 pages
  • Les justes de camus
    482 mots | 2 pages
  • Camus les justes
    328 mots | 2 pages
  • Camus les justes
    629 mots | 3 pages
  • Camus, les justes
    274 mots | 2 pages