Les liaisons dangereuses_ lettre 48

425 mots 2 pages
Les liaisons dangereuses: lettre 48
Le vicompte de Valmont à la présidente de Tourvel

Contexte:
Valmont se retrouve auprès d’Emilie, une courtisane, suite à son départ de la maison de sa tante. Il écrit à la présidente de Tourvel qui lui a demandé de partir mais n’a pas eu la force pour restreindre aussi les lettres.

But de la lettre:
Cette lettre a deux objectifs principaux. D’une part, elle est construite afin d’eveiller la pitié de Tourvel sans que celle-ci sache les circonstances réelles de son écriture. De cette façon, Valmont parvient à toucher ses sentiments tout en se moquant d’elle et en l’humilliant.
D’une autre part, elle démontre le besoin qu’a libertin quand à se vanter. En effet, cette lettre est destinée aussi à la Marquise. Ainsi, Valmont se vanterai de ses exploits sexuels et de sa cruauté envers Tourvel. Aprés tout, lelibertinage est un teatre et Valmont veut être digne de Merteuil.
Finalment, cette lettre montre aussi les grandes lignes de la passion, de la paix après la tourmente ou bien l’abattement qui suit l’euphorie, même si cela n’est pas un des buts principaux. Valmont utilise ses expériences charnelles afin de reproduire des sentiments qui semblent reels dans la lettre. La deuxième partie, celle de l’abattement, a aussi le but de s’excuser auprès de Tourvel.
Pour le lecteur, cette lettre le transforme en complice de Valmont (ce qui engage une reflexion entre ce qui est la vérité et le mensonge dû à l’adresse de Valmont avec la parole), tout en montrant son libertinage (de moeurs par coucher avec Emilie et d’esprit par l’humilliation de Tourvel.

Procédés:
Les mouvements de la passions peuvent être vus par les adjectifs, les exclamations, les phrases coupées et les adverbes. Le débordement est aussi vu par les nombreuses interpelations au lecteur (apostrophes, questions, impératifs). La phase qui suit, celle de l’abattement, se distingue par les nombreuses négations, les connecteurs logiques qui montrent la prédominance de la raison.

en relation

  • Etudes - mile zola "germinal"
    49726 mots | 199 pages