Les liaisons dangereuses

Pages: 5 (1014 mots) Publié le: 14 mars 2012
LES LIAISONS DANGEREUSES

Choderlos de LACLOS

Biographie :

1741 : Naissance de Pierre-Ambroise Cholderos de Laclos à Amiens.

1756 - 63 : Guerre de 7 ans.

1759 : Laclos entre à l’Ecole d’artillerie de La Fère.

1765 : Il est promu lieutenant.

1777 : - Il installe à Valence une école d’artillerie,
- débuts littéraires : Ernestine, opéra-comique.

1778 : Traitéd’alliance entre la France et les Insurgés d’Amérique contre l’Angleterre.

1779 : Laclos est détaché à l’île d’Aix

1782 : Publication des Liaisons dangereuses.

1783 : Affecté à La Rochelle pour la construction de l’Arsenal, il séduit Marie-Soulange Duperré, fille d’un « commissaire des guerres ».

1784 : Melle Duperré donne naissance à un fils dans un village des environs.

1784 : Sujet deconcours proposé par l’Académie de Châlons-sur-Marne : « quels seraient les meilleurs moyens de perfectionner l’éducation des femmes ? »Laclos commence à rédiger une réponse, ses notes seront publiées en 1904.

1786 : Il épouse Melle Duperré et reconnaît son fils.Il publie une Lettre à MM. de l’Académie Française sur l’éloge de Vauban, qui lui vaut un blâme du ministre de la Guerre.

1788 :Il quitte l’armée et entre au service du duc d’Orléans compme « secrétaire des commandements ». Naissance de son 2ème enfant.

1789 : Il accompagne le duc d’Orléans à Londres.

1790 : Le duc d’Orléans et Laclos rentrent à Paris. Laclos est membre du Club des Jacobins.

1793 : - Il est arrêté comme orléaniste,
- Exécution du duc d’Orléans.

1794 : Laclos est libéré.

1800 : Partisande Bonaparte, il est réintégré dans l’armée comme général d’artillerie.

1803 : Affecté à Tarente, Italie du Sud, il y meurt le 5 septembre.

Une nouvelle guerre commençait. Louis XVI s’était laissé convaincre de soutenir les Américains insurgés contre l’Angleterre. La flotte de Sa Majesté britannique croisait, menaçante, sur les côtes françaises de l’Atlantique. On décide donc d’élever surl’île d’Aix, couverture du port militaire de Rochefort, un ouvrage bien pourvu d’artillerie. Pour diriger les travaux et commander la position fut nommé un officier noté comme « intelligent » : le capitaine Laclos. Il expérimente une innovation militaire en construisant un fort « perpendiculaire » et non pas à la Vauban. Mais la flotte anglaise n’attaque pas et Laclos s’ennuie. Il se met à écrireLes Liaisons dangereuses. C’est à cause de ce livre que Stendhal, sous-lieutenant, lui « fit sa cour » à la Scala de Milan. Cet ouvrage n’a rien d’insolite à l’époque où les scènes de la vie libertine sont fréquentes. Mais son œuvre brilla du plus vif éclat de scandale. On se récria contre les mœurs dépeintes en ce livre : elles n’étaient que trop vraies. Laclos dénonçait un monde qui ne luipardonna pas. On l’accusa de se complaire dans l’immoralité.
Laclos, athée convaincu, ne croit pas plus à l’enfer qu’au ciel, ou à l’immortalité de l’âme. Les spéculations sur le Mal métaphysique n’ont aucun charme pour un esprit aussi précis que le sien.
On regrette de devoir accueillir avec scepticisme les déclarations d’intention de sa préface : Laclos s’y pose en auteur moralisant à la manière deRousseau. Mais malgré le caractère moral de son œuvre (les méchants finissent par être punis), on garde le souvenir séduisant de ces êtres si supérieurs aux honnêtes gens du récit. Les lettres les plus étincelantes du récit sortent de la plume des 2 libertins : phrases sèches, élégantes, spirituellement logiques, d’une ironie qui fait mouche sans y toucher. Laclos va jusqu’à leur prêter ses donsde mimétisme : comme lui, ils excellent à pasticher les lettres des autres, de ces « espèces » qu’ils méprisent.
N’aurait-il pas choisi comme protagonistes des libertins parce que ceux-ci seulement pouvaient s’exprimer en ce style qu’il aime ?
A l’origine de l’œuvre il y eut, chez ce capitaine bel esprit vivant parmi une humanité grossière, le plaisir de bien écrire et celui d’entrelacer,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Liaisons dangereuses
  • Liaisons dangereuses
  • Les liaisons dangereuses
  • Les liaisons dangereuses
  • Liaisons dangereuses
  • Les liaisons dangereuses
  • Liaisons dangereuses.
  • Les liaisons dangereuses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !