Les limites de la conteneurisation

2324 mots 10 pages
I- Parmi les limites du transport de marchandises par conteneur figurent, essentiellement, les problèmes, parfois insolubles, de reconnaissance de l’origine des dégâts occasionnés au corps du conteneur lorsque celui-ci voyage plein à travers plusieurs ports de transbordement jusqu’à sa destination finale.
Le problème est moins la survenance du dommage en elle-même qui reste du domaine du réel, malgré le développement spectaculaire des moyens de transport et la modernisation des équipements portuaires adéquats à travers le monde, que la détermination de l’auteur réel de ce dommage.
En effet, devant la complexité de l’opération de transport elle-même et l’intervention de plus en plus d’auteurs qui concourent à l’accomplissement de cette opération, chacun en ce qui le concerne et selon la phase de transport où il se situe, il devient constamment difficile, dans la plupart des ports à travers le monde, de connaître la réalité des faits tels qu’ils se sont produits et de détecter, en conséquence, l’auteur du dommage.
Ce qui se passe réellement, dans la majeure partie des cas, en l’absence de localisation immédiate de l’endroit où s’est produit le dommage, c’est qu’on effectue des recherches rétrospectives qui n’aboutissent, généralement, qu’à des résultats approximatifs basés sur des suppositions. Mais comme la preuve de l’implication de l’auteur, dans ce cas, n’est pas établie, à défaut de sa reconnaissance, le règlement du dommage ne peut guère se résoudre par une indemnisation juste et équitable, mais il entraine plutôt, injustement, une prise en charge de la partie lésée, par elle-même ou par son assureur.
Il faut admettre, à ce titre, que le volume du contentieux relatif aux avaries occasionnées aux conteneurs maritimes devient, de plus en plus, important en termes de valeur du dommage. Ces avaries entraînent, parfois, la perte totale du conteneur lorsqu’il est jugé comme étant, désormais, impropre au transport maritime.
Quant aux avaries courantes qui

en relation

  • La conteneurisation
    1751 mots | 8 pages
  • transport multimodal
    10551 mots | 43 pages
  • Le transport maritime
    16218 mots | 65 pages
  • Conteneurisation
    6387 mots | 26 pages
  • Logistique
    2439 mots | 10 pages
  • Conteneur maritime
    5571 mots | 23 pages
  • Chapitre 6 Conteneurisation Des Marchandises Conventionnelles ALIX
    8557 mots | 35 pages
  • La mondialisation, acteur et territoires
    790 mots | 4 pages
  • Td transport combine
    1463 mots | 6 pages
  • Logistiqeu
    1450 mots | 6 pages