Les limites de la réglementations financière

4005 mots 17 pages
LES LIMITES DE LA REGLEMENTATION FINANCIERE

Depuis l’instauration du Bretton Woods en 1944, et à la naissance des bases permettant les échanges financiers à l’international, nous avons assisté à différentes tourmentes qui ont amené les organismes financiers mis en place à prendre volontairement ou sous la contrainte des mesures règlementaires afin de réguler sinon réparer les crises qui ont marqué l’histoire des marchés financiers. Aujourd’hui encore, nous assistons à une crise importante puisque le Fonds Monétaire International (FMI) fait une estimation (fourchette basse) à 1 400 milliards de dollars de pertes. La France de son côté a investi massivement dans un plan de sauvetage pour sauver de la faillite les établissements financiers, notamment Dexia. Règne désormais au dessus de toutes les places boursières un manque de confiance éloquent : les bourses connaissent depuis quelques mois des fluctuations importantes à très court terme. Nous nous intéresserons avant tout ici à la crise financière car elle a été ce qui a déclenché le climat actuel mondial dans lequel nous nous trouvons. L’enjeu auquel nous tenterons de répondre via cette réflexion sera de déterminer si les réglementations financières permettent réellement d’une part, de réguler les marchés en y maintenant un niveau de confiance suffisant, et d’autres part, de préserver l’avenir des erreurs qui semblent aujourd’hui nous avoir conduit au fléchissement important de la confiance pourtant essentielle selon Arnold Kling.

Tout d’abord, il convient de préciser que tous les pays ne suivent pas exactement les mêmes réglementations. Par exemple, alors qu’aux Etats-Unis les marchés financiers fonctionnent encore selon les règles de l’US GAAP (General Accepted Accounting Principles), nous avons en Europe les règles de l’IFRS (International Financial Reporting Standards) qui s’appliquent. Ce simple constat implique également de se rendre compte que l’évaluation de la bonne santé des sociétés

en relation

  • La reglementation
    9532 mots | 39 pages
  • Renforcement de la réglementation bancaire
    1731 mots | 7 pages
  • La R Glementation Prudentielle DST CC
    1950 mots | 8 pages
  • Precis de la réglementation de la microfinance
    37009 mots | 149 pages
  • Défaillances de marché
    1809 mots | 8 pages
  • Ladoctrine
    2288 mots | 10 pages
  • Etat financier
    7346 mots | 30 pages
  • Les analyses couts benefices des reglementations aux etats-unis
    21637 mots | 87 pages
  • Gestion financiere
    5689 mots | 23 pages
  • Contours limites compliance pour la banque
    1005 mots | 5 pages