Les limites de l'expérience

Pages: 6 (1293 mots) Publié le: 9 avril 2013
Le sujet que nous allons traiter aujourd’hui est le suivant : les limites de l’expérience. Pour commencer, nous allons définir les termes du sujet. Le mot expérience, même si il relève souvent de quelque chose de passif peut avoir plusieurs sens. En effet, il pourrait s’agir d’un phénomène actif qui consisterait à l’apprentissage d’un savoir mais aussi à une mise à l’épreuve de quelque chose, unessai tenté sur quelque chose pour en vérifier les propriétés. C’est de cette dernière définition, qui se classe plus dans le domaine scientifique que nous allons parler. Quant au mot limite, il peut lui aussi avoir plusieurs sens. En effet, il peut être d’une part défini comme une borne, un point au-delà duquel ne peut aller ou s’étendre une action ou bien le degré extrême de quelque chose, leseuil de ce qui est acceptable. En travaillant sur ces deux définitions, on débouche sur le même présupposé : l’expérience, qui paraît comme un champ vaste et illimité est ici limitée. Ainsi, on peut se poser la question suivante : Comment l’expérience, qui apparaît comme un champ large et illimité est-elle limitée, aussi bien par des limites réelles que morales et fictives ?
Dans une premièrepartie, nous aborderons la question en nous concentrons sur la première définition du mot limite, c’est-à-dire que l’expérience est limitées dans le sens où elle ne peut s’étendre au-delà de domaines précis.
Dans une deuxième partie, nous étudierons les limites de l’expérience en se focalisant sur la définition du mot limite selon laquelle une limite est le seuil de ce qui est acceptable.
Et,dans une troisième partie, nous verrons le présupposé du sujet qui délimite le champ de l’expérience.

Dans une première partie, nous allons donc étudier les limites de l’expérience en se basant sur l’une des définitions du mot limite qui est la suivante : une limite est une borne, un point au-delà duquel ne peut aller ou s’étendre une action. Si l’on prend l’expérience en général, c’est-à-direl’expérience en parlant de ce que l’on a vu, entendu, vécu –basée sur le monde sensible donc- on peut dire que ce caractère est l’une de ses limites. En effet, si elle est censée délivrer un savoir, elle ne peut en aucun cas être le fondement de celui-ci. En effet, l’expérience se base principalement sur le monde sensible et celui-ci est mouvant, changeant. Par conséquent, il ne peut être lefondement d’une science abstraite qui délivre un certain savoir. C’est ce qui est développé par Descartes dans ses Méditations Métaphysiques. En effet, pour la métaphysique, l’expérience est temporelle, imprévisible et extérieure et elle ne peut donc être le fondement du savoir. L’expérience expose le sujet à une trop grande diversité sensible dont il n’arrive pas à en faire la synthèse. La limite del’expérience serait ici, le fait qu’elle soit basée sur le monde sensible et donc qu’elle ne puisse s’étendre dans le domaine scientifique en tant que fondement.
De plus, le scientifique, lorsqu’il a recours à l’expérience est face à une diversité infinie. En effet, la diversité est l’une des particularités du sensible et le scientifique ne sait pas forcément par où commencer lorsqu’il veutréaliser une expérience. Ce critère a eu deux conséquences majeures. D’une part, la diversité du sensible a poussé le scientifique à recourir à une expérimentation active c’est-à-dire à une provocation des expériences pour en déterminer les causes. D’autre part, l’infinité de l’expérience a contraint le scientifique à se limiter au niveau matériel puisque les expériences deviennent trop coûteuses et tropdifficiles à réaliser. Ici, relève donc une limite qui est la diversité infinie de l’expérience qui contraint à sa limitation.
L’expérimentation justement, est l’objet d’une méthode expérimentale. Elle suppose une intervention active d’un sujet sur un objet ou sur un autre sujet. Si l’on prendre l’expérimentation d’un scientifique sur un autre sujet, on peut voir l’ampleur qu’elle prend....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La connaissance se limite-t-elle à l'expérience ?
  • La science se limite
  • L'expérience
  • l'expérience
  • L'expérience
  • L'expérience
  • L'expérience
  • De l'experience

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !