Les lois

2054 mots 9 pages
INTRODUCTION
Pour quelles raisons et quelles motifs se soumettre aux lois conçues en leur triple acceptation, comme rapports invariables et necessaires entre des phenomenes, comme relations de successions et de similitude, comme principes universels valables pour la volonté de tout être raisonnable et enfin comme prescription promulgué par l’autorité souveraine d’un pays et dont la transgression est l’objet d’une poursuite ? Notons qu’une partie de cette questionest en rapport avec la sphère de la neccessité tandis que l’autre concerne l’obligation et les règles politiques. L’interrogation se porte sur des domaines qui ne se recouvrent nullement.
Qelle problematique sera içi la notre et sur quel probleme pouvons nous déboucher ? Obeir à l’ordre necessaires des choses ou bien aux règles morales et politiques , n’est ce pas cesser d’être libre ? La spontaneité humaine n’est elle pas mis alors entre parenthèse ? Pour quelles raisons obéir aux lois ? La liberté idéale n’est elle pas une liberté sans contrainte ni obeissansce ? D’où le probleme fondamental : la liberté désigne t elle une autonomie ou bien une spontanéité etrangere a toute contrainte, un pouvoir d’agir à sa guise ? L’enjeu apparait içi décisif : selon la réponse à la question posée nous nous engagerons dans une orientation tout à fait différente et notre vie connaitra une actualisation proche soit de la spontanéité soit de la maitrise rationnelle. Donc notre engagement dans la vie se manifestera de manière non identique
DISCUSSION
A. Pourquoi s’incliner devant les lois de la nature ? On ne peut la vaincre qu’en lui obeissant
Pourquoi m’inclinerai je devant l’ordre de la nature ? Cette obeissance pourrait apparaitre denuée de sens. Ne suis-je pas en effet courbé alors devant un aveugle destin ? Cet ordre de la nature me resiste ; il parait fatale et opaque comme si j’était enchainé et esclave. Les phénomenes obeissent a des lois independantes de nous, a d’inflexibles relations. Le lien ente le

en relation

  • Les lois
    1174 mots | 5 pages
  • Les lois
    1181 mots | 5 pages
  • Les Lois
    1131 mots | 5 pages
  • Lois
    278 mots | 2 pages
  • Lois
    1217 mots | 5 pages
  • Lois
    1057 mots | 5 pages
  • Les lois
    11731 mots | 47 pages
  • les lois
    357 mots | 2 pages
  • Lois
    428 mots | 2 pages
  • Les lois
    476 mots | 2 pages