Les Mains Sales

459 mots 2 pages
«Les Mains Sales», Jean-Paul Sartre

1. Hugo ne rêve que d’une chose : entreprendre une action plus engagée pour le Parti. C’est pourquoi, lorsque Louis lui propose d’aider le Parti dans la mission de tuer Hoederer, Hugo va en endossant le rôle d’assassin faire preuve d’un certain engagement pour le Parti. De cette façon, il ne tiendra plus le « rôle » de bourgeois intellectuel qui garde ses mains propres. Issu d’un milieu aisé, fils d’une famille bourgeoise, en acceptant la mission d’assassinner Hoederer » (secrétaire du Parti), il s’écartera de sa personnalité d’intellectuel, servant le Parti en qualité de rédacteur du journal politique clandestin.

2. Le Parti veut assassiner Hugo estimant qu’il représente un danger. Il est vrai que par son statut, Hugo connait de nombreuses informations pouvant nuire au Parti.
Pendant qu’Hugo était en prison, le Parti adopta la politique de Hoederer. Mais Hugo détestant toujours cette politique, le Parti prit peur qu’Hugo publie un jour que c’est le Parti lui-même qui a donné l’ordre d’assassiner Hoederer ce qui ne leur donnerait pas bonne publicité. Ainsi, dans le but de garder le monde dans l’ignorance du coupable et des raisons du crime de Hoederer, le Parti décida de tuer Hugo.
Car pour être « récupérable », Hugo aurait dû oublier l’assassinat de Hoederer. De part ce fait, officiellement, Hoederer aurait été assassiné pour une femme et deviendrait un cadavre anonyme .Mais Hugo refuse qu’un homme comme Hoederer disparaisse de cette façon. Selon lui, il doit mourir pour ses idées et sa politique, il doit être responsable de sa mort .Pour cela, Hugo n’a d’autre choix que de crier « irrécupérable ».

3. Hugo incarne l’idéalisme politique. Il préfère mourir que de s’aligner sur le choix politique de Hoederer. Quant à Hoederer, il incarne lui, pragmatisme politique, en témoigne sa pensée « que tous les moyens sont bons pour être efficaces et aider pendant la guerre. »

4. Hugo répugne à l’idée de tuer

en relation

  • Les mains sales
    1362 mots | 6 pages
  • Les mains sales
    301 mots | 2 pages
  • Les mains sales
    3406 mots | 14 pages
  • Les mains sales
    460 mots | 2 pages
  • Les mains sales
    285 mots | 2 pages
  • les mains sales
    1856 mots | 8 pages
  • les mains sales
    575 mots | 3 pages
  • Les mains sales
    929 mots | 4 pages
  • Les mains sales
    1446 mots | 6 pages
  • Mains sales
    587 mots | 3 pages