Les misérables

5970 mots 24 pages
Fantine, première partie
L'évêque et le forçat ( livre premier et second)
1815. Alors que tous les aubergistes de la ville l'ont chassé, le bagnard Jean Valjean est hébergé par Mgr Myriel ( que les pauvres ont baptisé, d'après l'un de ses prénoms, Mgr Bienvenu). L'évêque de la ville de Digne, l'accueille avec bienveillance, le fait manger à sa table et lui offre un bon lit.
Jean Valjean a été condamné en 1795, pour le vol d'un pain et vient de passer vingt ans au bagne.
Pourtant malgré la générosité de son hôte, Jean Valjean s'enfuit en pleine nuit, après avoir dérobé les six couverts d'argent, les seules richesses de l'évêque. Le lendemain, les gendarmes le ramènent chez Mgr Bienvenu qui, à sa grande surprise, l'innocente. L'évêque lui offre même deux chandeliers en argent que Jean Valjean avait "oublié" d'emporter. Il souhaite ainsi aider l'ancien bagnard à redevenir un honnête homme. Pourtant sur la route, Jean Valjean commet un nouveau délit. Il vole un petit ramoneur. Mais, alors qu'il s'apprête à ranger son larcin dans sa besace, il revoit les chandeliers de Mgr Bienvenu, et se rappelle les paroles de l'évêque. Il n'aura plus alors qu'un seul but : honorer la bonté de l'ecclésiastique et servir le bien.
La déchéance de Fantine
Paris, Août 1817.
Quatre étudiants, dont un certain Tholomyès, font un bon repas dans un cabaret avec quatre jeunes filles insouciantes, dont l'une, Fantine étonne par sa beauté et sa candeur. Elle vit avec Tholomyès sa première histoire d'amour. Les quatre jeunes hommes ont promis "une surprise". Au dessert, ils s'esquivent pour … ne jamais revenir, annonçant dans la lettre d'explication qu'ils ont laissé, leur retour définitif dans leurs familles en province. Les jeunes filles s'amusent de cette farce, sauf Fantine, la plus jolie, qui est vraiment inquiète. Elle s'était offerte à Tholomyès et attend un enfant de lui.
Cosette livrée "aux loups"
Printemps 1818.
Fantine quitte Paris et porte dans ses bras la petite fille qu'elle a eu de

en relation

  • Les misérables
    5862 mots | 24 pages
  • Les misérables
    6756 mots | 28 pages
  • Les misérables
    1643 mots | 7 pages
  • Misérables
    1020 mots | 5 pages
  • Les Misérables
    337 mots | 2 pages
  • Miserables
    1236 mots | 5 pages
  • Les miserables
    2130 mots | 9 pages
  • Les miserables
    1947 mots | 8 pages
  • Les misérables
    646 mots | 3 pages
  • Les misérables
    806 mots | 4 pages