Les mythes

Pages: 6 (1302 mots) Publié le: 17 février 2011
Les mythes

Introduction:

Un mythe est, par définition, un récit légendaire mettant en scènes des personnages imaginaires ( dieux, demi-dieux, héros et même éléments naturels ) d'une façon allégorique. Les mythes virent le jour dans la Grèce antique, porté à l'origine par une tradition orale, ils proposaient et proposent encore une explication à certains aspects du monde : de sa créationavec la Genèse, les phénomènes naturels comme la naissance des saisons illustrée par le mythe de Déméter & Perséphone , le statut de l'être humain ou ses rapports avec le divin. Les différentes sociétés présentent des mythes qui utilisent les mêmes archétypes. Ces derniers traitent toujours les questions qui se posent dans les sociétés qui les véhiculent. Ils ont un lien direct avec la structurereligieuse et sociale d'un peuple, c'est d'ailleurs ce pour quoi ils sont si bien transmis d'une génération à une autre.
Mais aujourd'hui, après l'essor de la pensée scientifique, le "stade mythique" semble être passé en arrière plan. Mais est-il vraiment dépassé ? A ce passage en arrière plan correspond le déclin des religions, annoncé par Nietzsche ("Dieu est mort" La mort de Dieu est une manièrede dire que l'être humain n'est plus capable de croire en un pareil ordre cosmique, par le simple fait qu'il ne pense plus que cet ordre est même possible. Nietzsche prétend que la mort de Dieu va mener au rejet non seulement de la croyance en un ordre cosmique ou physique, mais également au rejet des valeurs absolues en tant que telles). Mais que penser alors des sectes, et du besoind'enchantement des populations ? Avons-nous vraiment franchi une étape dans notre mode de pensée ? Ou les anciens mythes sont-ils remplacés par des mythes à visage moderne, à caractère nouveau ? L'homme peut-il, en somme, se passer des mythes, ou alors en a-t-il besoin ? Nous devrons, pour répondre à cette question, saisir le mythe dans ce qu'il est, et nous interroger sur les relations de forces entre mytheset hommes..


Pour assumer l'impuissance qu'il ne peut que ressentir face à sa vie, l'homme a besoin de se référer à un discours auquel il puisse donner une valeur transcendante; là il puisera les réponses essentielles qui lui permettront de donner un sens à sa vie. En un sens, les mythes peuvent servir à donner des réponses toutes faites à toutes sortes de préoccupations, à fournir desexplications sur des points obscurs ou même à préconiser des attitudes morales. De ce point de vue, le mythe assure une cohésion sociale et culturelle que l'intelligence aurait plutôt tendance à dissoudre. Le mythe a une fonction existentielle. Il ne s'agit donc pas d'expliquer le monde et la vie, mais de les justifier, de leur donner un sens, de les rendre tolérables. C'est ce qu'il réalise. Si de telsdiscours ne mettent pas toujours en scène un dieu (religion), ils peuvent mettre néanmoins en scène les figures impliquant toujours ce même type d'adhésion irrationnelle qu'on appelle foi.
Comme le suggère Bergson, dans les deux sources de la morale et de la religion, la vie a «voulu» la religion et avec l'intelligence est apparu l'égoïsme qui menace la société mais aussi l'angoisse que suscitechez l'homme la représentation de la mort ou même déjà le sentiment du risque. Il fallait donc que l'intelligence s'attache à créer des représentations «fantasmatiques» susceptible de compenser ce qu'il y a de destructeur et de traumatisant dans son développement ultime, qu'elle se mit au service de l'instinct comme fonction fabulatrice

En ce sens élargi de la notion de mythe - discoursmettant en scène un absolu auquel l'homme adhère de manière irrationnelle - il semble bien que l'homme ne puisse se passer de mythes. Dans Mythologies de Roland Barthes, qui montre la manière par laquelle les mythes s'imposent à travers les médias contemporains et les considèrent comme une parole, un moyen de communication ancré dans la société.

Mais ce constat a quelque chose de scandaleux, il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • mythes
  • Les mythes
  • Mythes
  • LES MYTHES
  • Les mythes
  • Mythes
  • Les mythes
  • Mythes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !