les mythologies grecques

Pages: 12 (2988 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Le commentaire guidé
Le texte, choisi en raison de sa richesse et de son originalité, décrit la difficulté
d'un père à exprimer ses sentiments pour son fils parti au front, difficulté liée à la fois au
fait que cet homme est peu habitué à écrire et que le contexte social (l’action se déroule
en Sicile) n’est guère propice à la manifestation des sentiments. Certains candidats ont
rendu compteavec finesse de ce texte. Les nombreuses copies qui s’en sont tenues à une
paraphrase révèlent des problèmes de méthode sur lesquels nous souhaiterions attirer
l'attention, avant de proposer un corrigé.

1. Conseils méthodologiques
a) La compréhension du texte
Commençons par une évidence : il est indispensable de bien comprendre le texte
avant de penser en proposer une explication ou uneanalyse satisfaisantes. À cet égard,
les correcteurs ont relevé de nombreux contresens dans ce qu’on pourrait appeler la
compréhension globale du texte. On a souvent mal compris quels étaient les liens de
parenté réunissant les différents personnages évoqués par le texte : on a ainsi pu lire que
le personnage central est le père d’un seul fils, en l’occurrence le jeune homme parti
pour laguerre (alors que le texte évoque clairement l’altro figlio) ; certaines copies font
de Giuseppe le père des deux jeunes gens, de même que de nombreux candidats ont cru
comprendre que le père écrivait une lettre à son fils mort au front, ce que la phrase « La
guerra risparmiò Giuseppe [...] ma portò via subito Antonello » peut dans une certaine
mesure laisser penser, à ceci près qu’on ne comprendplus très bien, dès lors, à qui le
père peut bien adresser la lettre qu’il va poster tôt le matin.
Au-delà de ces contresens, on est souvent passé à côté de ce qui est au cœur du
problème et fait tout l’intérêt du texte : la réticence du père devant des sentiments
d’affection et d’inquiétude (c’est dans ce sens qu’il fallait comprendre la phrase « Figlio
mio, tengo un pensiero acutissimosopra di te ») qui lui échappent et dont, dans une
certaine mesure, il se repent, tant il est vrai que le contexte social dans lequel il évolue
ne l’a pas habitué à laisser s’épancher des mots d’amour qu’il souhaiterait, dans un
deuxième temps, cacher derrière les improperi. Cette situation psychologique
particulière, que le texte décrit avec beaucoup de subtilité, a échappé à bon nombre decandidats, pour qui ces « improperi » seraient dus au faible niveau d’éducation de ce
personnage – dont on fait souvent un paysan pauvre et donc analphabète, en vertu d’un
rapport de cause à effet apparemment implacable. Les candidats doivent, sur ce point, se
méfier d’un certain nombre « d’automatismes », de clichés tenaces ou d’une forme de
conditionnement social ou culturel : ce n’est pas parceque l’action se déroule en Italie
méridionale et dans un contexte rural que le personnage est nécessairement un miséreux
– ce qui n’est en l’occurrence nullement le cas, puisque le texte nous apprend qu’il est à
la fois propriétaire foncier et à la tête d’une exploitation sur laquelle travaillent des
employés (« aveva parecchi dipendenti »). De la même manière, le fait que le texte ait
étépublié en 1945 ne l’inscrit pas nécessairement dans le courant néoréaliste, dont
plusieurs copies se sont efforcées de relever les éléments caractéristiques, de façon

9

assez peu convaincante et souvent stérile sur le plan de l’analyse ou des observations
qu’une telle classification permettait de formuler.
On se méfiera tout autant de la sur-interprétation : il ne s’agit pas de réécrire letexte, et rien n’autorise à écrire que le père, préférant être seul pour ce genre d’activité,
attend que son autre fils soit allé se coucher pour commencer à écrire.
Il est donc nécessaire de lire plusieurs fois le texte, d’exploiter tous les indices
qu’il fournit au lecteur, de façon à en avoir une impression d’ensemble, la phrase de
guidage orientant le candidat vers ce qui constitue le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mythologie grecque
  • La mythologie grecque
  • Mythologie grecque
  • mythologie grecque
  • Mythologie grecque
  • Mythologie grecque
  • mythologie grecque
  • La mythologie grecque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !