Les ong comme instruments de domination : un approche éthique

3812 mots 16 pages
Introduction
A nos jours certaines ONG prennent leur place dans des pays qui traversent des situations catastrophiques ou qui sont dans des situations délicates et vont fournir l’aide d’après l’avis et l’intérêt du pays auquel elles appartiennent. Cette aide ,qui comme nous le verrons ne prends pas toujours en compte les besoins de la population, peut entrainer des conséquences graves pour le pays affecté et peut retarder le développement du pays en question.
Dans la première partie de cette note et pour mieux comprendre les champs d’action des ONG, nous allons voir la définition d’urgence humanitaire, de reconstruction et de développement . Dans une seconde partie nous verrons le rôle des ONG dans la réalité haïtienne avant et après du séisme du 12 janvier 2010. Et dans la troisième partie nous examinerons les possibles solutions aux problèmes générés par les actions de certaines ONG.
.

I Partie
Définition d’urgence humanitaire
Le mot humanitaire veut dire « qui s’intéresse au bien de l’humanité», qui a pour but améliorer la condition de l’homme et se batte pour le respect de l'être humain.
Mais dans le droit international humanitaire (conventions de Genève) il a pour objectif apporter protection et assistance aux victimes d'une situation de conflit armé ou de violence interne , dans le respect des principes d’humanité, d’impartialité et de neutralité.
Ainsi définie, l’action humanitaire se résumait au secours d’urgence dont l’objectif est limité à court terme en répondant à un besoin vital immédiat .
La Cour Internationale de Justice de La Haye, nous donne une approche juridique : La CIJ, dans un arrêt du 27 juin 1986 (Nicaragua/Etats-Unis) désigne comme humanitaire : une aide alimentaire, en médicaments, en vêtements, par opposition à la fourniture d’armes, de munitions, de véhicules ou matériels susceptibles de causer des dommages ou la mort.
Quand on parler de l’action humanitaire comme une réponse ou un aide pour satisfaire un besoin

en relation

  • Synthèse analyse des relations internationales 2 sciences politiques fusl
    18577 mots | 75 pages
  • GEOPOLITIQUE
    5713 mots | 23 pages
  • Relations Internationales
    21718 mots | 87 pages
  • La responsabilité sociale de l'entreprise
    11907 mots | 48 pages
  • La finance islamique
    9678 mots | 39 pages
  • Relation international
    35919 mots | 144 pages
  • LILI
    11050 mots | 45 pages
  • Relations internationales
    34932 mots | 140 pages
  • Développement des suds
    1755 mots | 8 pages
  • relations internationales
    15048 mots | 61 pages