Les paravents de jean genet : contextes historiques

1812 mots 8 pages
A/ Le contexte de l’écriture de la pièce
L’ouvrage des Paravents fut publié pour la première fois en 1961 dans un le contexte particulier de ce que l’on appelle aujourd’hui la guerre d’Algérie. Lorsque Jean Genet rédigeait sa pièce, on ne parlait encore que des « événements d’Algérie » ou bien de l’ « entreprise de pacification ». De même, dans les actualités cinématographiques que l’on pouvait voir entre 1954 et 1962, la guerre d’Algérie n’était jamais évoquée. Ceci s’explique par le fait qu’il n’y a jamais eu de déclaration de guerre entre la France et l’Algérie. En effet, pendant cette période l’Algérie faisait administrativement partie intégrante de la France et un million d’Européens, ceux qui devinrent plus tard les « pieds noirs », y travaillaient et y vivaient depuis plusieurs générations. Si l’Etat français en 1954 n’a pas reconnu l’état de guerre entre la France et l’Algérie, c’était pour ne pas donner raison aux indépendantistes algériens. En effet, si l’on déclare la guerre à un territoire, on le reconnaît comme autre, comme étant une entité à part avec sa propre histoire et son identité. Cela aurait remis en cause les principes de la IVème République « une et indivisible » encore récemment constituée. Ainsi durant cette guerre, l’Etat français fit en sorte d’éviter « ce qui pourrait apparaître comme une sorte d’Etat de guerre »2 comme le dit François Mitterrand, alors ministre de l’intérieur, dans un célèbre discours prononcé dans l’Aurès fin novembre 1954. La solution choisie est alors de dissimuler le conflit en contrôlant l’information, en saisissant les journaux et en contrôlant les émissions de radio.
Néanmoins, Genet dans sa pièce parle bien d’une guerre incluant des rebelles et des officiers, et qui se déroule, sinon en Algérie, dans un pays arabe, comme nous l’indique la sonorité des prénoms des personnages ou encore la présence de colons. Ainsi malgré les efforts de l’Etat, il est certain que Jean Genet était au courant qu’une véritable

en relation

  • L'illusion comique
    16101 mots | 65 pages
  • mythe
    1080 mots | 5 pages
  • SEQUENCE 2 LA MISE EN ABYME DE MARIVAUX A GENET POINTS ETUDIES SORTIES THEATRALES LECTURES CURSIVES
    7476 mots | 30 pages
  • Fiche La double contrainte de Grésillon
    5435 mots | 22 pages
  • Quelles attitudes de spectateur ces textes proposent?
    3529 mots | 15 pages
  • Theatre
    5299 mots | 22 pages
  • St thérèse old school
    4794 mots | 20 pages
  • Le théatre
    6034 mots | 25 pages
  • Synthese sur le theatre
    7933 mots | 32 pages
  • Fr corrigé
    64991 mots | 260 pages