Les parfums

Pages: 9 (2159 mots) Publié le: 22 février 2012
Histoire du Parfum
|Voici que des effluves parfumés nous transportent et que ce voyage peut nous mener jusqu'aux confins de la civilisation... L'histoire du parfum se conjugue avec |
|celle de l'humanité : monnaie d'échange, protection contre la maladie, potion aux vertus divines, message galant... le parfum est à chaque époque témoin d'une |
|société et nous renseigne sensiblement surson sens du commerce, de la médecine, du sacré et de la sensualité. Un monde sans parfum serait un monde sans histoire|
|! |
||

ANTIQUITE

|Présenté en offrande aux Dieux de toutes les civilisations antiques, le parfum sublime et divinise le corps. |
| |
|Dans les civilisations antiques, de l'Egypte à la Grèce, les "parfums" n'existent pas en tant que tels. Fleurs, plantes aromatiques et résines : ce sont d'abord|
|des matières premières brutes qui sont vouées au culte des Dieux. L'usage des substances odorantes s'intensifie et les supports évoluent rapidement : |
|fumigations, huiles, baumes, liqueurs fermentées… Richeset pauvres l'utilisent dans un effort pour s'approcher du divin : le parfum exalte la beauté et la |
|puissance des Dieux. Avant que la décadence n'entraîne le parfum dans son cortège d'orgies, il sublime le corps et le guérit de ses maux. |

MOYEN AGE

|Au Moyen-âge, les plantes protègent des épidémies tandis que les parfums venus d'Orient se mêlent auxplaisirs charnels. L'Eglise réprouve les alchimistes. |
|  |
|Au Moyen-âge, les Croisés ramènent d'Orient matières premières et techniques du parfum. A la suite des chinois et des arabes, les alchimistes d'Europe |
|découvrentl'alcool éthylique et la distillation. Après les voyages de Marco Polo, irrésistiblement, le commerce des épices s'intensifie. |
|Les bonnes odeurs — croit-on — désinfectent et protègent des épidémies : les riches portent des boules à parfum remplies de musc, d'ambre ou de résines |
|aromatiques. L'usage du parfum accompagne la naissance d'un certain art devivre. Les poètes chantent avec lyrisme la féminité. En dépit des mises en garde de |
|l'Eglise, les galants et leurs belles savourent les plaisirs charnels dans la sensualité des bains parfumés. |

RENAISSANCE 1490-1600

|A la renaissance, reines et courtisanes se disputent les recettes des premiers chimistes italiens et découvrent lesmatières premières d'Asie et d'Amérique. |
|  |
|La renaissance propose une nouvelle vision du monde. Architectes, ingénieurs, artistes et érudits voyagent à travers l'Europe. C'est l'âge d'or du mécénat et de|
|l'art. Succédantaux recettes alchimiques, apparaissent les premiers traités de chimie. Vasco de Gama, Christophe Colomb, Magellan, les grands explorateurs |
|ramènent de nouvelles matières premières d'Amérique et d'Inde : cacao, vanille, baume du Pérou, tabac, poivre, girofle, cardamome... A la Cour, grandes |
|amoureuses et femmes de pouvoir rivalisent de secrets de beauté... et de poisons....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le parfum
  • Le parfum
  • Le parfum
  • Le parfum
  • Le parfum
  • Parfum
  • Le parfum
  • Le parfum

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !