Les personnages des fausses confidences de marivaux

1590 mots 7 pages
Les personnages des Fausses confidences de Marivaux.

- Les personnages principaux :

Dubois est l'ancien valet de Dorante. C'est un manipulateur astucieux et plein d'assurance, qui est prêt à tout pour arriver à ses fins, il se montre dynamique, fin psychologue, et sans scrupule. Mais tout ceci peut être excusé par le fait qu'il est un adjuvant pour Dorante car il met en place toutes sortes de stratagèmes pour que ce dernier épouse Araminte.
Il est assez attachant notamment dans les relation maître / valet qui l'unissent à son ancien maître Dorante : ils sont très complices, et fidèles l'un envers l'autre mais leur attitude est totalement opposée. On le remarque notamment dans la scène 2 de l'acte I, scène d'exposition, Dubois ménage Dorante et blâme son manque d'enthousiasme : « eh, que diantre ! Un peu de confiance » ligne 59.
Il y a dans leur relation comme une inversion de pouvoir, assez classique dans le théâtre mais qui reste originale au niveau des motivations du valet : en effet on ignore ses motivations et quels sont ses intérêts dans ce stratagème, il est ainsi un personnage assez mystérieux.
Je pense que Dubois est le centre de la pièce, il maintient le suspens, le lecteur avance dans la pièce en attendant à chaque scène ses manipulations, les moyens qu'il va mettre en œuvre pour qu'Araminte tombe amoureuse de Dorante et comment il va gérer les autres personnages : L'équilibre de la pièce repose sur lui.

Dorante appartient à la bourgeoisie de magistrature car c'est le fils d'un avocat et qui plus est le neveu d'un procureur, Monsieur Rémy. Cependant il est ruiné, c'est la raison pour laquelle il a du se séparer de son domestique Dubois, et c'est un obstacle pour épouser Araminte.
Plutôt réservé et pessimiste, il manque de confiance en lui et se soumet à la volonté de son valet. Mais dans la pièce, son charisme et son élégance naturelle vont lui être très utiles.
Il est amoureux d'Araminte, et se présente chez elle comme intendant,

en relation

  • Commentaire Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte II, Scène 13, 1737. Montrer que le jeu comique avec une lettre révèle les sentiments des personnages.
    268 mots | 2 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Les fausses confidences
    2654 mots | 11 pages
  • Etude des fausses confidences, de marivaux
    3342 mots | 14 pages
  • Dissertation fausses confidences de marivaux
    3428 mots | 14 pages
  • Fiche 9 Les fausses confidences
    1131 mots | 5 pages
  • Marivaudage et badinage
    957 mots | 4 pages
  • Les fausses confidances
    808 mots | 4 pages
  • Les fausses confidences, marivaux
    2686 mots | 11 pages
  • Les fausses confidences, acte 1 scène 14
    1887 mots | 8 pages