Les personnages en mouvements dans le fleuve detourné de rachid mimouni

940 mots 4 pages
La critique intellectualiste ou universitaire : L’initiateur s’appelle Emile Faguet (1847- 1921) mais le représentant le plus connu est Gustave Lanson. Cette critique universitaire est à cheval entre le positivisme et le romantisme qui a représenté une rupture avec le positivisme en adoptant l’idée du « génie » comme base de la création (elle n’a pas de dimension historique). Ainsi, la critique universitaire trouve un compromis entre les deux approches (entre l’intellect et l’intuition).
E. Faguet dit : « Je reste à croire que c’est savoir qui est un moyen de sentir et c’est grâce au savoir qu’on arrive à sentir. Il faut avoir une méthode quand on a le génie littéraire, il ne suffit pas de se contenter du cœur notamment le seul. On ne sent bien que quand on sait beaucoup. Il est encore plus vrai que le savoir est la condition de sentir qui ne l’est que quand sentir est la condition de savoir. » Elle part du génie comme base de travail (mais il y a le souci de la méthode), on accepte le subjectivisme mais il est basé sur le savoir (le subjectivisme objectif)
Gustave Lanson va développer une approche du texte littéraire qui essaie d’être le plus scientifique possible tout en reconnaissant que l’intellect ne suffit pas puisqu’on a affaire au génie, il va donc s’inspirer de la philologie et va développer une méthode pour acquérir les éléments nécessaires à la connaissance des œuvres et à leur classement sélectif en œuvres majeurs (de génie) et œuvres mineures (on trouve chez G. Lanson une certaine influence de la critique biographique de Sainte-Beuve, mais les critères ne seront pas externes mais internes –le temps, l’espace- à la littérature –on se contente de l’œuvre elle-même - il va appeler cette approche, la description des personnalités imminentes. Pour lui, rien n’est explicable, le génie existe mais on peut l’approcher et l’expliquer. La méthode de G. Lanson est appelée : la méthode d’histoire littéraire, à propos de laquelle il dit :
«

en relation

  • Les personnages en mouvement dans le fleuve détourné de rachid mimouni
    1763 mots | 8 pages
  • Nadjma
    6534 mots | 27 pages
  • Littérature maghébine d'expression française
    4439 mots | 18 pages
  • oralité et écriture
    46332 mots | 186 pages
  • Philosophie
    44976 mots | 180 pages
  • Litt
    39935 mots | 160 pages
  • Nedjma
    37590 mots | 151 pages
  • Fiche de lecture
    87567 mots | 351 pages
  • 28189_تاريخ الأدب الفرنسي
    87433 mots | 350 pages
  • Didactique des textes litteraires
    73075 mots | 293 pages