Les petits poème en prose

Pages: 2 (265 mots) Publié le: 14 décembre 2010
Le projet des Petits Poèmes en Prose (PPP) naît à partir de 1857, année de publication des Fleurs du Mal (FM). Il avait cpdt déjà donné des textes enprose, dont des traductions de nouvelles d’Edgar Poe mais aussi :
La Fanfarlo, 1849. Etonnante nouvelle qui retrace l’histoire d’un jeune homme delettres parisien (Samuel Cramer) amoureux d’une danseuse. Il s’agir d’un portrait cruel et ironique dans la lignée des portraits d’Hoffmann
Les Paradisartificiels, 1860
L’ironie est une des principales caractéristiques des PPP. On retrouve également dans
La Fanfarlo un certain artificialisme, unevolonté de s’illusionner. C’est un trait majeur de l’esthétique de Baudelaire. Ainsi dans La Fanfarlo Samuel Cramer a-t-il réussi la conquête de ladanseuse mais c’est en fait la Colombine qu’il veut, càd le rôle qu’elle joue. Jeune, Baudelaire raille le recueil de son héros et le romantisme noir. Lenarrateur ironise sur l’artificialisme de son héros qui aimera tjs le rouge et les oripeaux de ttes sortes. L’auteur reprend cpdt cet artificialisme àson compte dans un essai sur Constantin Guys, Le peintre de la vie moderne (ch. XI, « Eloge du maquillage ») : après un réquisitoire violent contre lenaturalisme du XVIIIme, il fait l’éloge paradoxal de la mode et du maquillage : « Le rouge et le noir représentent la vie, une vie surnaturelle etexcessive » (Noir = fenêtre sur l’âme ; rouge = augmentation de l’éclat de la prunelle). Dans les PPP on trouve svt des variations sur le rouge et le noir.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Petits poème en prose de baudelaire
  • Le poème en prose
  • Le poème en prose
  • Le poème en prose
  • Le poeme en prose
  • Poeme en prose
  • Poème en prose
  • Le poème en prose

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !