Les poètes maudits

Pages: 9 (2240 mots) Publié le: 8 mai 2012
[pic]

Histoire des arts et des idées



Travail fait par :



- Fatima Zohra Barakat

- Nesrine Mouaouya

- Samira El Akel Rahhali





Encadré par : Monsieur Khalifi





















- [pic]

- Définition de la poésie

- Les courants littéraires

‘ Leromantisme

‘ Le parnasse

‘ Le symbolisme

- C’est quoi le mot maudit ?

- Qu’est ce qu’un poète maudit ?

- Qui sont ces poètes ?

‘ Charles Baudelaire

‘ Tristan Corbière

‘ Alfred de Vigny

‘ Arthur Rambaud

‘ Stéphane Mallarmé

‘ Paul Verlaine

- La malédictionlittéraire

- Conclusion

- Bibliographie











[pic]

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne, 
Ô vase de tristesse, ô grande taciturne,
Et t'aime d'autant plus, belle, que tu me fuis, 
Et que tu me parais, ornement de mes nuits, 
Plus ironiquement accumuler les lieues 
Qui séparent mes bras des immensités bleues.

[pic]

TristanCorbière (1845-1874)

Mannequin idéal, tête-de-turc du leurre,
Eternel Féminin ! ... repasse tes fichus ;
Et viens sur mes genoux, quand je marquerai l'heure,
Me montrer comme on fait chez vous, anges déchus

[pic]

Alfred de VIGNY   (1797-1863

Mon lit est parfumé d'aloès et de myrrhe ;
" L'odorant cinnamome et le nard de Palmyre
" Ont chez moi de l'Egypte embaumé les tapis.
"J'ai placé sur mon front et l'or et le lapis ;
" Venez, mon bien-aimé, m'enivrer de délices
" Jusqu'à l'heure où le jour appelle aux sacrifices





[pic]

Arthur RIMBAUD   (1854-1891)

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, - heureux comme avec une femme



[pic]

StéphaneMallarmé (1842-1898)

De l'éternel Azur la sereine ironie
Accable, belle indolemment comme les fleurs,
Le poète impuissant qui maudit son génie
A travers un désert stérile de Douleurs

[pic]

Paul VERLAINE (1844-1896)

Hélas ! je n'étais pas fait pour cette haine 
Et pour ce mépris plus forts que moi que j'ai. 
Mais pourquoi m'avoir fait cet agneau sans laine 
Et pourquoi m'avoirfait ce cœur outragé ?







[pic]





Le mot « poésie » vient du verbe grec «  poein » qui signifie «  produire » « créer ». Le poète se donne un pouvoir d’invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue de manière générale, la poésie est un art du langage visant à exprimer, à suggérer en jouant les sonorités, le rythme, la musicalité, lapoésie est née de la tradition oral, elle tend à évoquer, à toucher, à charmer, elle signifie ce qu’il on considère comme émouvant.

Toutefois, à l’époque de l’Antiquité, on se servait de l’oralité afin de transmettre faits historique et mythes fondateurs.

Longtemps associée à la versification, la poésie tend maintenant à s’en dissocier. Contrairement à la prose, elle accorde plusd’importance au signifiant, c'est-à-dire à la forme qu’au signifié. La poésie demeure malgré tout énigmatique et difficile à définir, notamment au public de retenir le récit déclamé plus facilement.

[pic] :

Pendant cette époque il y avait des courants littéraires qui ont marqué la poésie du 18 et 19éme siècle et qui sont considérés des éléments repères de la poésie. Mentionnant parmi eux :Le Romantisme :

apparu au France au début du 19ème siècle, c’est un mouvement littéraire et culturel européen qui a concerné tous les arts, il s’oppose à la tradition classique et au rationalisme des lumières, et vise à une libération de l’imagination et de la langue, le romantisme privilégie notamment l’expression du Moi et les thèmes de la nature et de l’amour, le romantisme se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les poetes maudits
  • Les poetes maudits
  • Les poètes maudits
  • les poetes maudits
  • Les poètes maudits
  • Les poètes maudits
  • Les poetes maudits
  • Les poetes maudits

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !