Les préjugés

1877 mots 8 pages
Communication orale et écrite

LES PREJUGES

[pic]

INTRODUCTION :

En matière de communication, avoir des préjugés, c’est juger avant de connaitre. On constate généralement que nos croyances doivent être justifiées, qu’un jugement non examiné ne serait avoir d’intérêt. En effet, être une « personne de préjugés » n’est pas un avantage. Pourtant on peut remarquer que personne n’échappe aux préjugés. Certains sont néfastes et d’autres vitaux. Le tout est de savoir les différencier et d’établir un code de conduite en reconnaissant ses avantages et ses limites.

« Le préjugé est enfant de l’ignorance ». Hazlitt William. Extrait de Sketches et essais.

DEFINITION :

| |
|° Définition préjugé « Larousse 2011 » : |
|Jugement sur quelqu’un, quelque chose, qui est formé à l’avance selon certains critères personnels et qui oriente en bien ou en mal les |
|dispositions d’esprit à l’égard de cette personne, de cette chose. |
| |
|° Définition préjugé « Larousse 2008 » : |
|Jugement provisoire formé par avance à partir d’indices que l’on interprète. |
| |
|° Définition préjugé « Wikipédia » : |
|Le terme préjugé désigne des opinions adoptées en

en relation

  • les préjugés
    760 mots | 4 pages
  • Préjugés
    1016 mots | 5 pages
  • Les préjugés
    600 mots | 3 pages
  • Préjugés
    580 mots | 3 pages
  • préjugé
    680 mots | 3 pages
  • Préjugés
    313 mots | 2 pages
  • Les préjugés
    712 mots | 3 pages
  • les préjugés
    348 mots | 2 pages
  • Les prejuges
    325 mots | 2 pages
  • Préjugés
    571 mots | 3 pages