Les produits vendus sur le marché des capillaires

1198 mots 5 pages
Laver, protéger, démêler, coiffer, colorer. Autant de verbes, d’actions qui définissent les produits proposés aux consommateurs par les différents offreurs. C’est à ne plus s’y retrouver !

a. LE PLUS GROS SEGMENTS : LES SHAMPOINGS

Avec une légère baisse du marché des shampooings (-0.3%, 442.1 millions de chiffre d’affaires), le marché n’est pas encore au meilleur de sa forme. Il affiche néanmoins une amélioration par rapport à l’année 2009.
Cette amélioration s’explique pour l’intense activité du rayon. En effet, c’est grâce aux nouveaux arrivés sur le marché des shampooings, que celui-ci a réussi à se maintenir, à se stabiliser. Les principaux visés sont Nivea, qui s’affirme avec une gamme complète de shampooings, visant une large clientèle (shampooing pour coloration, cheveux abîmés, secs, bouclés ect). Vient ensuite l’arrivée de la gamme expert Franck Provost (Groupe l’Oréal), premier coiffeur qui s’immisce sur le marché des shampooings. Son approche est ingénu puisque il propose désormais aux femmes d’utilisés les produits de ses salons, quotidiennement, chez elle. Sa réussite vient aussi du fait que ses produits sont vendus désormais en grande surface, en grands formats (750ml contre 250 à 300ml pour les shampooings classiques) et à petit prix (6.99€, prix maximum conseillé). Une véritable révolution sur le marché des capillaires. D’où une évolution de 1,6% de la part de marché de l’Oréal, largement soutenu par cette nouvelle gamme dite expert.

La légère reprise du marché des shampooings rime également avec la naturalité. En effet, nombreuse sont les marques qui se sont concentrés sur l’aspect naturel, bio de leur produits pour se maintenir, se différencier sur un marché ou il est extrêmement difficile de le faire, au regard du nombre de marques et de groupes qui sont représentés. C’est Garnier qui sort gagnant de cette innovation, en se positionnant à la tête des shampooings. Son évolution (+2.8% par rapport a Février 2009) est du a l’enrichissement

en relation

  • Marché du shampoing
    577 mots | 3 pages
  • Analyse swot et pestel cas SCHOBRUNN
    2075 mots | 9 pages
  • Soins capillaires
    3953 mots | 16 pages
  • shampoing en france
    461 mots | 2 pages
  • La marque dove
    2943 mots | 12 pages
  • Dove
    3784 mots | 16 pages
  • Analyse stratégique dove
    7704 mots | 31 pages
  • Le boom de la beauté ethnique
    2337 mots | 10 pages
  • Les capillaires
    1889 mots | 8 pages
  • Etude de marché sur le shampoing
    10293 mots | 42 pages