Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain

1290 mots 6 pages
Introduction :
* Années 1970 : Contexte de crise économique, de dégradation de la rentabilité des entreprises et de hausse du chômage. Plusieurs gouvernements réagissent en pratiquant des politiques de relance de la demande ou de l’investissement public, en particulier le gouvernement Chirac en France en 1975. Au contraire, la RFA choisit une autre voie, celle de la restauration des profits pour faire repartir la machine économique. C’est pour justifier cette politique que le chancelier social-démocrate Helmut Schmidt a déclaré en 1976 : « Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain ».
* Cette affirmation indique un lien de cause à effet entre profit/investissement/emploi. Le profit est mesuré par la différence entre le chiffre d’affaires et les coûts de production. L’investissement représente l’achat de biens de production durables. Cette affirmation vise à montrer que les chômeurs retrouveront un emploi si l’investissement augmente, et que celui-ci croitra si les profits des entreprises augmentent. Ces derniers pourront s’accroître si le gouvernement intervient moins, prélève moins d’impôts et de charges, et si le partage de la valeur ajoutée se fait en faveur des profits. Schmidt, pourtant social-démocrate, s’inscrit ici dans une logique libérale.
* Pourtant, l’enchaînement vertueux décrit par Helmut SCHMIDT est-il toujours vérifié ? le partage de la valeur ajoutée doit-il se faire nécessairement en faveur des détenteurs du capital ?
* Après avoir étudié la logique de l’enchaînement, nous montrerons ensuite que certains obstacles s’opposent à sa réalisation et enfin nous dégagerons les conditions de sa réussite.

I – La logique de l’enchaînement de SCHMIDT

A – Le profit entraîne l’investissement
1. Les profits réalisés sont un des moyens essentiel de l’investissement : c’est l’autofinancement. Révolution Industrielle : profits agricoles réinvestis dans l’industrie (cf. BAIROCH).
2. Années 1970

en relation

  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    766 mots | 4 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain
    692 mots | 3 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    836 mots | 4 pages
  • Rentabilite et investissement
    1023 mots | 5 pages
  • Rentabilité
    1836 mots | 8 pages
  • Fondements theoriques de l'analyse économique
    1042 mots | 5 pages
  • Investissement et croissance
    3671 mots | 15 pages
  • L'affrontement est-ouest entre 1947 et 1980
    1762 mots | 8 pages
  • Profits & investissement
    776 mots | 4 pages
  • Ses révisions bac chapitre investissement
    485 mots | 2 pages