Les règles

Pages: 39 (9563 mots) Publié le: 29 décembre 2010
Arendt H. "La condition de l'homme moderne"

Page 1 of 15

LES FICHES DE LECTURE de la Chaire D.S.O.

TRABELSI Myriam Janvier 2001

DEA 124 Philosophie, éthique, comptabilité et contrôle

Hannah Arendt

"La condition de l'homme moderne"
BIOGRAPHIE
Hannah Arendt, allemande d’origine juive qui, poussée à l’exil par le régime nazi, approfondi la condition de l’homme moderne à traverssa propre expérience d’apatride. Il semble donc indispensable pour comprendre l’œuvre de Hannah Arendt de se pencher sur ses origines, sa terrible histoire ainsi que les expériences qu’elle a pu vivre ; de même, il ne faut pas oublier de quels maîtres Hannah Arendt procède… La vie de Hannah Arendt. Née en Allemagne, à Königsberg, en 1906, de parents juifs assimilés fidèlement attachés à lasocial-démocratie (sa mère était une admiratrice de Rosa Luxembourg), Hannah Arendt montre, dès ses études secondaires, une précocité extrême en philosophie. Elle arrive en 1924 à l’université de Marbourg, à l’âge de dix-huit ans, déjà pourvue d’une solide culture classique et armée d’un sentiment aussi intrépide que vulnérable de sa judéité. A l’université de Marbourg, elle reçoit avec passionl’enseignement de Martin Heidegger, durant la genèse de Sein und Zeit (publié en 1927). Après un semestre chez Husserl à Fribourg, elle s’inscrit à l’université de Heidelberg, encore vibrante de l’enseignement de Max Weber, pour rédiger sa thèse, Le concept d’amour chez Augustin (1929). De cette époque date l’amitié sans faille pour celui qui resta son vrai maître jusqu'à sa mort, le philosophe Karl Jasper. De1929 à 1933, Hannah Arendt connaît de nombreuses déceptions liées aux comportements de certains de ses amis, en particulier de Martin Heidegger, qui demeura son amant jusqu’à sa mort. Avec l’arrivé d’Hitler au pouvoir, Hannah Arendt devient sioniste et elle est arrêtée par la

http://www.cnam.fr/lipsor/dso/articles/fiche/arendt_2.html

07/01/2010

Arendt H. "La condition de l'hommemoderne"

Page 2 of 15

Gestapo dont elle échappe miraculeusement. Les années trente lui font réellement découvrir la politique : réfugiée en France en 1933, elle collabore avec des organisations sionistes et facilite le départ d’enfants juifs vers la Palestine. Après des séjours dans le kibboutz, elle revient émerveillée mais préoccupée par l’aveuglement des sionistes vis à vis de la question Arabe.En France, Hannah Arendt sera en contact avec des intellectuels français de l’époque tel que Sartre, Raymond Aron, Stéphane Sweig, … Elle rencontre à Paris Heinrich Blücher, qui deviendra son second mari et qui révélera sa passion pour la philosophie politique. Entre 1939 et 1940, et sous le gouvernement de Vichy, elle est arrêtée par la police française à la suite de la rafle du "Vel’ d’Hiv" carelle était apatride ; elle est internée dans le camp de Gurs, d’où elle s’évade pour s’exiler aux Etats-Unis avec son mari et sa mère en 1941. A New York, elle collabore avec des journaux et travaille dans l’édition. A la faveur des connaissances qu’elle a acquises sur la droite française, elle publie une étude sur L’affaire Dreyfus. Elle s’interroge et publie de nombreux articles où sontpréfigurés les thèmes de son premier ouvrage Les Origines du Totalitarisme. En 1948, Hannah Arendt retourne avec émotion en Allemagne et retrouve Heidegger qu’elle n’abandonnera jamais malgré l’engagement momentané de celui-ci au côté des nazis. En 1951, elle devient citoyenne américaine. En 1952, elle s’affirme contre la politique de l’état hébreux après les massacres de Kybia. De 1953 à 1974, elle estprofesseur de philosophie politique dans les plus prestigieuses universités des Etats-Unis. Elle critique au cours de ces années à la fois le marxisme et la société américaine qui favorise les écarts entre la pauvreté des uns et la richesse des autres. Elle meurt le 4 décembre 1975 à New York, une année avant son maître Heidegger. Il est maintenant clair que la vie de Hannah Arendt, sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • regles
  • Régles
  • Les regles
  • les regles
  • Règles
  • Regles
  • Règles typographiques
  • La transgression des règles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !