Les raboteurs de parquet, caillebotte

2529 mots 11 pages
Gustave Caillebotte et son legs -

Les Raboteurs de Parquet
Gustave CAILLEBOTTE (1848-1894)
1875
Huile sur toile, 102 x 146,5 cm
Musée d'Orsay, Paris
Scène de genre
Signé en bas À droite

En 1874, Claude Monet invite Gustave Caillebotte à visiter la première exposition de la Société Anonyme des Artistes Peintres, Sculpteurs et Graveur, qui se tient à l’écart du Salon et des institutions, chez Nadar. Caillebotte voyant ses œuvres refusé par le Salon en 1975 décide de participer à la deuxième exposition du groupe, qui ne s’appelle pas encore Exposition impressionniste, et qui à lieu en 1876 grâce au soutient et à l’espace qu’offre le marchand Durant Vert. La rencontre de Caillebotte avec le groupe va de paire avec la naissance de son activité de collectionneur et mécène, qu’il entretient grâce à la bonne situation que lui procure son statut bourgeois.
C’est lors de cette exposition de 1876 que Caillebotte présente Les raboteurs de parquet, réalisé un an plus tôt. Cette huile sur toile est actuellement exposée au Musée d’Orsay, suite au don en 1894 des exécuteurs testamentaire de l’artiste, dont Auguste Renoir – nous reviendrons un peu plus tard sur son legs. Ainsi l’œuvre qui nous intéresse est une scène de genre, élevée à un format original pour son sujet, de 102 x 146,5 cm.
Lors de sa réception le sujet fût jugé trop crue pour l’Académie, et trop réaliste pour ces contemporains impressionnistes. Ainsi, en quoi Les raboteurs de parquets est-elle une œuvre ambivalente, inscrivant Caillebotte dans le modernisme de son époque tout en évoquant un certain réalisme qui le précède ? Comment l’artiste allie-t-il les références à ces maîtres aux avancées picturales contemporaines ?
Nous verrons donc, en quoi Les Raboteurs de parquets présente les caractéristiques d’une œuvre moderne puis dans un second temps comment cette toile évoque un certain réalisme. Pour finir, nous nous pencherons sur la figure de Caillebotte en tant que mécène,

en relation

  • Présentation "Les raboteurs de parquet"
    363 mots | 2 pages
  • Gustave caillebotte - les raboteurs de parquet
    4338 mots | 18 pages
  • Raboteurs De Parquet
    311 mots | 2 pages
  • Les raboteurs de parquet, Caillebotte
    939 mots | 4 pages
  • Les raboteurs de parquet
    506 mots | 3 pages
  • Les raboteurs de parquet
    737 mots | 3 pages
  • LES RABOTEURS DE PARQUETS DE GUSTAVE CAILLEBOTTE
    1527 mots | 7 pages
  • les raboteurs de parquets
    723 mots | 3 pages
  • Gustave caillebotte
    4433 mots | 18 pages
  • Gustave caillebotte
    1527 mots | 7 pages