les registres satiriques et ironiques

778 mots 4 pages
Objet d’étude n° 4 : « Genres et formes de l’argumentation : XVIIè/XVIIIè »
Unité n° : « Les contes de Voltaire : argumenter pour le progrès »
Les registres satiriques et ironiques
On appelle registre littéraire ou tonalité/ton l’ensemble des caractéristiques d’un texte qui provoquent des effets particuliers (émotionnels ou intellectuels).

Le registre satirique implique un engagement du narrateur/de l’auteur, qui dénonce un personnage, les mœurs de ses contemporains, le système politique, le fonctionnement de la société..., en utilisant la moquerie. L’objectif est de favoriser une prise de conscience chez les lecteurs.

× Procédés utilisés : L’ironie, la caricature, le lexique péjoratif, les figures d’exagération : hyperboles, les procédés d’interpellation

Le registre ironique L’énonciateur ne dit pas directement ce qu’il entend dénoncer mais il le fait comprendre à l’interlocuteur ou au lecteur, en suscitant chez ce dernier le rire ou un sourire. Ce registre est fondé sur la complicité entre l’énonciateur et le lecteur.
× Procédés utilisés : Figures d’opposition = antithèses / oxymores / antiphrases / hyperboles / litotes /périphrases et appellations insolites / mots à valeur négative

EXERCICES
Des habitants de la commune de Muri, en Suisse, ont trouvé un motif pour refuser d’accueillir des réfugiés. Il est question de construire, à Muri, un centre d’hébergement à côté du club de tennis. Une pétition circule pour qu’il n’en soit rien, car « le bruit pourrait déranger la concentration des joueurs ». Cette objection ne manque pas de pertinence. Le réfugié n’est pas seulement, en effet, un pauvre dépourvu de manières. Il vient fréquemment d’un pays peu développé où, faute de télévision, les gens ont conservé l’habitude déplorable de se réunir pour converser, voire pour chanter en tapant dans leurs mains ou sur une casserole. Et comme le réfugié est souvent mélancolique, il lui arrive plus qu’à d’autres d’empoigner sa casserole ou même

en relation

  • Commentaire
    1067 mots | 5 pages
  • Registres
    1355 mots | 6 pages
  • Registre
    1370 mots | 6 pages
  • Dissertation
    1008 mots | 5 pages
  • Les registres
    489 mots | 2 pages
  • analyse poèmes
    1957 mots | 8 pages
  • Les registres littéraires
    1554 mots | 7 pages
  • Nouveau Document RTF
    364 mots | 2 pages
  • Rostand
    1864 mots | 8 pages
  • Plan
    2283 mots | 10 pages