Les retraites

1420 mots 6 pages
Qui a parlé d’une réforme des retraites ?

La France, depuis la Libération a ajusté son système de retraites, mais ne l’a jamais réformé. Certes en 1999, on érige un Fonds de Réserve des Retraites. Soit, mais cinquante ans trop tard. C’était en 1947 qu’il aurait fallu le créer, en même temps que le régime de base et l’AGIRC. Car les régimes par répartition ont cette propriété qu’ils ont un rendement considérable à leurs débuts : beaucoup de cotisations et peu de prestations. C’était le moment de commencer à accumuler des réserves en vue d’un retournement démographique ou conjoncturel, toujours possible. On aurait aussi, sous une autre forme, pu mixer capitalisation et répartition. On l’a fait timidement dès 1964 avec la Prefon et au seul bénéfice des fonctionnaires. C’est à cet instant qu’il aurait fallu développer les articles 83, les Madelin, le PERP ou le Perco, au lieu de les semer de dix ans en dix ans. L’art 83 est en effet entré dans la loi en 1979, mais le décret d’application n’est paru qu’en 1985, Le Madelin pour les indépendants n’est venu qu’en 1994, le PERP en 2003. Trop peu et trop tard. Du coup la capitalisation est durablement vouée à un rôle marginal. Les réformes Balladur et Fillon ont modifié de façon sensible pour le privé le paramétrage des outils existants, mais n’ont en rien réformé le système. L’alignement du régime des fonctionnaires et celle en cours des régimes spéciaux ne constituent pas une réforme, mais une simple uniformisation - très relative d’ailleurs.

Alors faute de réformer, on procède à des réglages fins. Les gouvernants successifs croient y trouver leur compte, ils contrefont l’action comme les hallebardiers d’opérette imitent la marche en défilant sur place. La technostructure qui gère les retraites donne alors toute sa mesure : maquis de règlements tatillons, de prestations sous conditions, enchaînement de circulaires, de directives, d’instructions de lettres ministérielles ou pas qui suivent décrets et arrêtés et leur

en relation

  • Les retraites
    4182 mots | 17 pages
  • Retraites
    609 mots | 3 pages
  • Les retraites
    2273 mots | 10 pages
  • retraite
    46446 mots | 186 pages
  • retraite
    76582 mots | 307 pages
  • Retraite
    1795 mots | 8 pages
  • Retraites
    48820 mots | 196 pages
  • Retraite
    1047 mots | 5 pages
  • Retraite
    268 mots | 2 pages
  • Retraite
    576 mots | 3 pages