Les retrouvailles d'Emma et Léon, Madame Bovray, plan d'un commentaire

313 mots 2 pages
Madame Bovary est une œuvre de Gustave Flaubert, parue en 1857. Ce roman a été très controversé à sa parution et subit un jugement pour outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs. Nous étudions ici le passage des retrouvailles d’Emma et Léon, deux protagonistes qui semblent avoir des opinions similaires et une même vision de la vie.
De quelle manière l’influence d’Emma sur Léon est-elle mise en lumière ?

I. Un genre, une attitude
Parodie du romantisme dans la position d’Emma : le chignon appuyé sur le dossier, prédisposition au jeu de séduction qu’elle exerce sur Léon, les yeux au plafond avec une larme croisant les bras et baissant la figure (amène au II : fausse vertu)

II. Une fausse vertu, dévotion
Plaintes, allusion au sacrifice de soi, gradation du sacrifice : vertu, devoir, immolations silencieuses hyperbole : incroyable besoin de dévouement
« J’aimerais beaucoup […] être une religieuse d’hôpital » faux souhait : utilisation du conditionnel : pas une affirmation directe. Hyperbolique et ridicule.

III. Une manipulation peu dissimulée
Une incitation à la parole : question : « pourquoi donc »
Emma place des silences afin d’encourager Léon à lui déclarer son amour. « elle ne répondit pas, il continua », « elle semblait déterminée à le laisser parler sans l’interrompre »
Emma coupe la parole à Léon : elle l’interrompe pour parler de sa maladie, se plaindre et jouer les héroïnes dramatiques. Pathétique : elle ne souffrirait plus maintenant.
Mène la pensée de Léon, qui, aussitôt, envie le tombeau et le soir même écrit son testament

Ainsi, cet extrait de Madame Bovary dans lequel les deux protagonistes se rencontrent à nouveau met en évidence l’emprise d’Emma sur Léon. Elle le manipule et lui fait dire ce qu’elle a envie d’entendre, par des moyens plus ou moins évidents, comme :
Une utilisation de ses attraits physiques
Une fausse vertu et un registre pathétique très souvent employé
Une incitation à faire

en relation

  • Dissertation Emma Bovary
    1454 mots | 6 pages
  • journal du lecteur
    3997 mots | 16 pages
  • Madame bovary de gustave flaubert
    1643 mots | 7 pages
  • Mme bovary
    910 mots | 4 pages
  • « Madame bovary », autour du rêve d’emma, gustave flaubert
    786 mots | 4 pages
  • Madame bovary
    859 mots | 4 pages
  • Madame bovary de gustave flaubert chapitre 8 partie iii
    877 mots | 4 pages
  • Commentaire composée madame bovary partie i chap 7
    1790 mots | 8 pages
  • Commentaire
    1564 mots | 7 pages
  • Madame bovary
    505 mots | 3 pages