Les reverie d'un promeneur solitaire

45234 mots 181 pages
Les rêveries du promeneur solitaire
Rousseau, Jean-Jacques

Publication: 1782 Catégorie(s): Non-Fiction, Biographie & Autobiographie, Philosophie Source: http://fr.wikisource.org

1

Disponible sur Feedbooks pour Rousseau: • Du contrat social ou Principes du droit politique (1762) • Les Confessions (1782) • Émile, ou De l'éducation (1762) Note: This book is brought to you by Feedbooks http://www.feedbooks.com Strictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.

2

Première Promenade
Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moi-même. Le plus sociable et le plus aimant des humains en a été proscrit. Par un accord unanime ils ont cherché dans les raffinements de leur haine quel tourment pouvait être le plus cruel à mon âme sensible, et ils ont brisé violemment tous les liens qui m'attachaient à eux. J'aurais aimé les hommes en dépit d'eux-mêmes. Ils n'ont pu qu'en cessant de l'être se dérober à mon affection. Les voilà donc étrangers, inconnus, nuls enfin pour moi puisqu'ils l'ont voulu. Mais moi, détaché d'eux et de tout, que suis-je moi-même ? Voilà ce qui me reste à chercher. Malheureusement cette recherche doit être précédée d'un coup d'œil sur ma position. C'est une idée par laquelle il faut nécessairement que je passe pour arriver d'eux à moi. Depuis quinze ans et plus que je suis dans cette étrange position, elle me paraît encore un rêve. Je m'imagine toujours qu'une indigestion me tourmente, que je dors d'un mauvais sommeil et que je vais me réveiller bien soulagé de ma peine en me retrouvant avec mes amis. Oui, sans doute, il faut que j'aie fait sans que je m'en aperçusse un saut de la veille au sommeil, ou plutôt de la vie à la mort. Tiré je ne sais comment de l'ordre des choses, je me suis vu précipité dans un chaos incompréhensible où je n'aperçois rien du tout ; et plus je pense à ma situation présente et moins je puis comprendre où je suis. Eh ! comment aurais-je pu

en relation

  • Analyse d’un extrait de la septième promenade « je me rappellerai toute ma vie… j’en avais été puni. » rêveries d’un promeneur solitaire, rousseau
    2373 mots | 10 pages
  • Les rêveries du promeneur solitaire
    7182 mots | 29 pages
  • Dossier sur Les Rêveries du Promeneur Solitaire - Mlle ALEXANDRE-LEFEVRE
    4233 mots | 17 pages
  • Fiche lecture du roman " les rêveries du promeneur solitaire "de jean – jacques rousseau
    1790 mots | 8 pages
  • Premiere Promenade De Jean Jacques Rousseau
    944 mots | 4 pages
  • Rousseau et l'expérience de l'autarcie à travers Les Rêveries du promeneur solitaire
    1996 mots | 8 pages
  • le reve
    699 mots | 3 pages
  • Litterature
    1468 mots | 6 pages
  • Commentaire dixième promenade rousseau
    3501 mots | 15 pages
  • Rousseau Rêveries du promeneur solitaire Plan de commentaire
    873 mots | 4 pages