Les revolutions democratiques arabes. par mustapha saha.

308 mots 2 pages
Mustapha Saha
Sociologue, poète, artiste peintre
Mail : saha.mustapha@gmail.com

LES REVOLUTIONS DEMOCRATIQUES ARABES
Par Mustapha Saha

L’ordre mondial est pris de court par les révolutions démocratiques arabes parce qu’elles déjouent toutes les prévisions géopolitiques de ses instances d’expertise. Les puissances occidentales, soucieuses de préserver, coûte que coûte, leurs intérêts économiques dans cette région stratégique, grande productrice de pétrole, se sont enfermées, depuis la Seconde guerre mondiale, de compromis en compromissions, dans un cynique modus vivendi, quitte à soutenir des régimes despotiques au mépris des principes de liberté qu’elles brandissent en étendard. L’ogre islamiste, pourvoyeur du terrorisme suicidaire, qui frappe périodiquement les métropoles européennes et américaines, a trop longtemps servi d’épouvantail irrécusable et d’alibi catégorique aux pires dictatures, considérées comme les derniers remparts contre le péril vert. Ces Révolutions arabes déconcertantes, inattendues, inespérées, révèlent un degré de conscience politique, de maturité intellectuelle, d’exigence démocratique insoupçonnables jusqu’à leur déferlement en vagues de fond, emportant, sans rémission, les vieilles aristocraties absolutistes les unes après les autres. Elles marquent la fin d’un cycle historique interminable de huit siècles de conservatisme religieux, de stagnation sociale, d’immobilisme culturel. Leur exemplarité revêt d’ors et déjà une dimension universelle. Les dictatures s’écroulement par épuisement de leurs ultimes ressources d’oppression. Les administrations, gangrénées par la corruption, se désagrègent. Les technocrates abandonnent l’incontrôlable machine. Les intégristes courbent l’échine. Les militaires, pris dans le tourbillon de l’histoire, baissent pavillon. Les gouvernements affairistes se débinent avec leur trésor de guerre. Et les dernières forces rétrogrades ressuscitent désespérément les

en relation