Les royautés franques

5023 mots 21 pages
Chapitre 1: Les royautés franques (5es - 9es).

I. Rappels historiques.

De nombreuses invasions barbares débutent, une sorte de migration des peuples de l’est qui commencent a entrés dans l’empire romain qui se retrouve assez vite submergé.
Le roi des Wisigoth, Alaric 1er finit par entrer dans Rome et la pille.
Sachant qu’il ne peuvent lutter, l’empire décide de les intégrer à l’armée romaine.
De plus, une autre menace plus grande plane avec les huns commandés par Attila chef sanguinaire qui parvient jusqu’à Paris où, selon la légende il fut chasser par Sainte Geneviève.
Au milieu du 5es arrive les francs, peuple germanique avec des origines mal connus, trouvés dans le Nord de l’Europe sous forme d’un regroupement de tribus qui s’estiment libres de toute domination.
Ils sont vaincus en 358 par l’armée romaine mais reçoivent le statut de lètes qui fait d’eux des soldats-paysans car l’empire leur concède des terres à cultiver en échange desquelles ils doivent faire partie de l’armée romaine.
Ainsi ces peuples barbares de francs se romanisent petit à petit.
Vers le milieu du 5es leur statut change et ils deviennent des fédérés et sont intégrés dans l’empire en vertu d’un traité.
Parmi eux, la tribus la plus intéressante, celle des francs saliens qui vont être à l’origine des mérovingiens avec comme 1er roi Mérovée grand-père de Clovis qui donna son nom à la dynastie.
Childéric, père de Clovis et roi de la tribu mérovingienne lui lègue son royaume à sa mort en 481.

II. La royauté mérovingienne (481-751).

En 481,Clovis hérite du royaume appelé Belgique Seconde qui s’étendait d’Amiens à Reims avec le reste d’une enclave romaine autour de Soissons où siégeait un dernier camp d’irréductibles romains dirigés par Syagrius, général romain qui se prétendit alors roi des romains.
Un conflit éclata entre Clovis et lui, qui se clôtura par la victoire de Clovis en 486 symbolique de part le fait qu’il s’agissait en quelque sorte du dernier empereur romain

en relation

  • kjbjkb
    8624 mots | 35 pages
  • Droit romain et droit germanique sous les monarchies franques.
    1887 mots | 8 pages
  • Épisode de soissons commentaire
    1132 mots | 5 pages
  • Epoque franque
    1858 mots | 8 pages
  • La conception du pouvoir sous les monarchies franques
    1021 mots | 5 pages
  • Les institutions de l'époque franque.
    2096 mots | 9 pages
  • La monarchie à l'époque mérovingienne et la royauté à l'époque carolingienne
    1804 mots | 8 pages
  • L’époque franque, le poids personnel et l’anarchie
    2184 mots | 9 pages
  • HISTOIRE DES INSTITUTIONS 2
    14596 mots | 59 pages
  • Histoire
    1521 mots | 7 pages