Les salaires des patrons: la dérive continue...

Pages: 5 (1143 mots) Publié le: 5 janvier 2011
SALAIRES CES PATRONS : La dérive continue….

« Je ne suis pas Mère Teresa », lâchait l’an dernier, le directeur général de GlaxoSmithKline, furieux que ses actionnaires se permettent de lui reprocher le montant de ses « émoluments » !!!!!
Et ça ne l’empêche pas de se voir accorder année après année, de substantielles augmentations de salaires sans lien évident avec les performancesfinancières ou boursières de sa société.
De l’aveu même des professionnels, il est quasiment impossible d’établir un lien entre la performance d’une société et la rémunération de son PDG.

Le talent exceptionnel de certain mérite sans aucun doute, une récompense importante !!!
Les métiers les plus pénibles sont toujours aussi les moins bien payés. L’effort physique, sauf quelques éclats lors decompétitions sportives, est totalement dévalorisé. Mais, contrairement à une idée reçue qui sert à justifier ces sommes astronomiques, les catégories les plus aisées ont un travail qui ressemble parfois à ce que d’autres, plus modestes, appellent du loisir (repas, lecture, détente, restaurant…).

Les revenus des détenteurs de capital (2005)

|Les revenus des détenteurs du capital|
|Dividende perçu au titre de l'année 2005 |
| |Total annuel en millions d'euros |En années de Smic |
|Liliane Bettencourt (L'Oreal)|186 |15 720 |
|Famille Pinault (PPR) |140 |11 832 |
|Bernard Arnault (LVMH) |134 |11 325 |
|Romain Zaleski(Arcelor et Eramet) |99,4 |8 401 |
|Famille Peugeot (Peugeot) |95 |8 029 |
|Famille Halley (Carrefour) |92 |7 776|
|Serge Dassault (Dassault Aviation) |80 |6 761 |
|Jean-Claude Decaux (Decaux) |64 |5 409 |
|Martin et Olivier Bouygues (Bouygues) |56|4 733 |
|Famille de Wendel (Wendel Investissement) |39 |3 296 |
| |
|Source : Magazine Capital, n°181, octobre 2006. Année des données : 2005|

La communauté des dirigeants n’a malheureusement, toujours pas pris conscience du caractère abusif de ces rémunérations (parfois même illégales car non soumises à l’approbation des conventions réglementées) et sont incapables de s’auto-discipliner. Ce palmarès montre que les patrons n’ont pas compris le message.
« C’est le plus mauvais signal quel’on puisse envoyer à ses concitoyens », s’insurge le député UMP Alain Marsaud.

|Les revenus des PDG français |
| |Société |Revenus annuels |En années de Smic |
| |...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pour un patron
  • Dérivé
  • derivé
  • Les salaires
  • Votre salaire
  • Salaire
  • Salaire
  • Le salaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !