Les salaires des patrons: la dérive continue...

1143 mots 5 pages
SALAIRES CES PATRONS : La dérive continue….

« Je ne suis pas Mère Teresa », lâchait l’an dernier, le directeur général de GlaxoSmithKline, furieux que ses actionnaires se permettent de lui reprocher le montant de ses « émoluments » !!!!!
Et ça ne l’empêche pas de se voir accorder année après année, de substantielles augmentations de salaires sans lien évident avec les performances financières ou boursières de sa société.
De l’aveu même des professionnels, il est quasiment impossible d’établir un lien entre la performance d’une société et la rémunération de son PDG.

Le talent exceptionnel de certain mérite sans aucun doute, une récompense importante !!!
Les métiers les plus pénibles sont toujours aussi les moins bien payés. L’effort physique, sauf quelques éclats lors de compétitions sportives, est totalement dévalorisé. Mais, contrairement à une idée reçue qui sert à justifier ces sommes astronomiques, les catégories les plus aisées ont un travail qui ressemble parfois à ce que d’autres, plus modestes, appellent du loisir (repas, lecture, détente, restaurant…).

Les revenus des détenteurs de capital (2005)

|Les revenus des détenteurs du capital |
|Dividende perçu au titre de l'année 2005 |
| |Total annuel en millions d'euros |En années de Smic |
|Liliane Bettencourt (L'Oreal) |186 |15 720 |
|Famille Pinault (PPR) |140 |11 832 |
|Bernard Arnault (LVMH) |134 |11 325 |
|Romain Zaleski

en relation

  • Pouvoir et média
    2088 mots | 9 pages
  • chomage
    1990 mots | 8 pages
  • Des riches de plus en plus riches
    4936 mots | 20 pages
  • Drh le livre noir
    1984 mots | 8 pages
  • Les Nouveaux Chiens De Garde
    6052 mots | 25 pages
  • Descriptif
    1774 mots | 8 pages
  • Ethique dexia et la crise
    4466 mots | 18 pages
  • Etude de cas logan
    1486 mots | 6 pages
  • Banque commerce international
    1228 mots | 5 pages
  • La rémunération du dirigeant de sa
    3871 mots | 16 pages