Les « socialistes utopiques »

679 mots 3 pages
Il revient à un socialiste français, Pierre Leroux d’avoir inventé le mot “ socialisme ” Dans son esprit, il consiste en une espèce de nouvelle religion communautaire, inspirée de Moïse, de Bouddha, et de Jésus. Sa volonté est d’encourager la solidarité humaine, d’améliorer la condition ouvrière, de supprimer le règne de l’argent dans la société.

Ainsi, l’idée de socialisme est née en France. Et les premiers socialistes furent des Français. Cependant le socialisme n’était-il pas en partie contenu dans la sensibilité chrétienne, son principe de solidarité humaine, spécialement envers les plus “ pauvres ”.

Avant l’invention du mot “ socialisme ” par Pierre Leroux, sa théorie avait déjà en quelque sorte été élaborée, avec beaucoup plus de rigueur d’ailleurs, par le comte de Saint-Simon. Précisément, sa doctrine est appelée “ socialisme ” ou “ saint-simonisme ”, ou “ nouveau christianisme ”.

Dès les débuts de la Révolution française, il rompt avec son état nobiliaire. Il veut écarter du pouvoir les représentants des deux ordres privilégiés de l’ancien régime : les nobles, les magistrats, les prêtres. Il souhaite supprimer l’héritage. En revanche, il ne s’oppose pas au patronat, mais désire le réconcilier avec les ouvriers et développer la justice dans l’industrie.

Ainsi, à ses origines, quand le mot apparaît, le socialisme est teinté d’esprit chrétien. Il est aussi possible d’affirmer que les paroles du Christ, telles qu’elles sont contenues dans la Bible, indépendamment des pratiques des hommes et des institutions religieuses, étaient déjà socialistes. Le Messie affirme constamment dans la Bible la nécessité d’un partage des richesses, d’une aide apportée aux plus pauvres. Il est vrai cependant que le christianisme s’attache en dernier ressort à l’indigence “ spirituelle ” tandis que le socialisme se préoccupe davantage des besoins matériels.

Barthélémy Prosper Enfantin essaya de mettre en pratique les idées de Saint-Simon. Sous la

en relation

  • Le socialisme
    625 mots | 3 pages
  • Socialisme utopique
    337 mots | 2 pages
  • La popularité des socialistes
    278 mots | 2 pages
  • Qu’est ce que être socialiste avant 1848 ?
    1844 mots | 8 pages
  • le socialisme utopique
    1025 mots | 5 pages
  • Schachnovelle
    1141 mots | 5 pages
  • Les socialismes
    2582 mots | 11 pages
  • Les idées socialistes au 19ème siècle
    1409 mots | 6 pages
  • Les doctrines sociales au xixème sciècle
    1704 mots | 7 pages
  • Socialisme au 19 eme siecle
    2368 mots | 10 pages