Les socio - euphémismes et leurs fonctions pragmatique

11974 mots 48 pages
Introduction La langue est l’outil de la communication. Elle joue un rôle important pour l’humanité pour laquelle la communication est inévitable. Ou plutôt, l’homme ne peut pas vivre dans le monde sans la communication. Néanmoins, si on fait une observation plus détaillée, on voit que l’homme communique d’une manière particulière. En effet, lorsqu’ils parlent, les interlocuteurs évitent certains mots ou certains sujets dans certaines situations déterminée ou quand ils se placent dans une culture particulières, parce que les gens n’aiment pas ou n’osent pas mentionner ces mots ou ces sujets, par conséquent, apparaît le phénomène du tabou linguistique. Et puis, la communication est comme un jeu, nous respectons les règles de la communication comme nous respectons les règles des jeux. Si nous transgressons les règles de la communication, cela va entrainer le malentendu, l’échec communicatif ou des conséquences non souhaitées, c’est pourquoi les gens doivent accorder de l’attention au phénomène du tabou linguistique, surtout pour les apprentis d’une langue étrangère, nous devons nous familiariser avec le tabou linguistique. Le tabou linguistique fait partie des phénomènes universels, nous pouvons le rencontrer dans toutes les langues depuis les époques les plus anciennes jusqu’à présent. A l’origine, les chercheurs analysent le tabou du point de vue ethnographique, anthropologique, et sociologique. Nous pouvons trouver des publications sur le tabou, par exemple, Totem et Tabou par Sigmund Freud(1913), Manuel des Indiens en Californie par A.L. Kroeber(1925), Tabou, Vérité et Religion(1967) par Margaret Mead et Franz Baermann Steiner, Langues et locuteurs par T.Sophen(1979).Parmi ces contributions, Kroeber et Sophen ont discuté les restrictions taboues, Steiner nous a fourni les opinions les plus intensives en présentant l’histoire complète de l’origine du mot “tabou”, sa signification et sa fonction dans la religion polynésienne, en même temps, il a analysé,

en relation

  • Discours politique
    24931 mots | 100 pages
  • Média
    16231 mots | 65 pages
  • Mémoire de mastère2 soutenu le 29/12/2012 (mention: très bien)
    20818 mots | 84 pages
  • Les échanges communicationels
    10258 mots | 42 pages
  • Economie et gestion
    13103 mots | 53 pages
  • Document
    6903 mots | 28 pages
  • La mtu
    25163 mots | 101 pages
  • Exposé santé mentale
    8433 mots | 34 pages
  • Structures signifiantes et relations semantiques
    91679 mots | 367 pages
  • Didactique de la langue francaise
    87138 mots | 349 pages