Les tranchées

Pages: 5 (1111 mots) Publié le: 13 mars 2011
La Vie Dans Les Tranchés

Le premier conflit mondial est caractérisé par une ligne de front continue, fortifiée, qui ne sera jamais rompue par aucune des armées en présence avant 1918. Le front est constitué de plusieurs lignes de défenses creusées dans la terre, les tranchées, reliées entre elles par des boyaux d'accès. Les soldats vivent et meurent là, dans la boue, le corps envahi devermine, en compagnie des rats et de l'odeur pestilentielle des cadavres en décomposition. Un no man's land rendu infranchissable par des réseaux denses de barbelés, battu par le feu des mitrailleuses sépare les deux premières lignes. Le danger est permanent, même en période de calme quand l'activité du front est faible, la mort survient n'importe quand : au cours d'une patrouille, d'une corvée, d'unerelève ou d'un bombardement d'artillerie qui s'abat sur la position sans raison particulière. L'observation aérienne par les avions et les ballons permet aux armées de connaître avec précision la configuration du terrain ennemi, si bien que les tirs d'artillerie ne tombent jamais au hasard, les obus pleuvent toujours, de jour comme de nuit, en faisant le maximum de dégâts. Les soldats ne se trouventen sécurité qu'à une dizaine de kilomètres derrière les lignes quand ils sont hors de portée de l'artillerie lourde.
On a souvent reproché aux chefs militaires du premier conflit mondial d'avoir conduit leurs troupes dans cette guerre de tranchée aussi coûteuse en vies humaines qu'inutile. Pourtant, cette guerre de position n'est pas un choix stratégique, elle est due au fait quemalheureusement, en ce début de l'ère industrielle, alors que les nations occidentales sont déjà capables de produire en masse, les progrès techniques ont surtout concerné le matériel de destruction plutôt que les moyens de s'en protéger. Les avancées techniques qui permettront à un blindé de déborder le front, à un avion d'emporter une charge de bombe suffisante pour influer sur le cours de la bataille ne sontpas encore réalisées, si bien qu'à la puissance de destruction considérable que représentent ces armes modernes, on ne peut opposer que des fantassins vulnérables et faiblement armés.

[pic]
Haut-Rhin, France 1917
La boue
La pluie noie tout, dont les cagnas et les boyaux. Et son inévitable corollaire : la boue, supplice du fantassin.
Plaines de Champagne, glaiseuses de Picardie et deFlandres, constellées de cratères inondés ; tranchées étroites dont le piétinement des hommes fait des cloaques. Océans visqueux, malédiction gluante.
C’est la boue qui fournira la « couleur » du gigantesque conflit. C’est elle, mêlée d’excréments et de cadavres pourrissants, qui laissera le souvenir le plus obsédant.
 

Les poux

Les poux sont omniprésents, répugnants… et redoutables, mises detyphus. D’ailleurs, l’inévitable crasse des tranchées favorise l’apparition d’autres insectes- puces mouches et moustiques- et de calamités tenaces autant que gratouillantes : la gale, la teigne et les mycoses.
Chasser le pou est le passe-temps favori du poilu.
 

Les rats

Le rat est un fléau des tranchées. Il grouille partout, mange les cadavres, dévore et souille les victuailles, vientronger les orteils des dormeurs imprudemment déchaussés. Nasses, collets, fils de fer, cartouches piégées, tous les moyens sont mis en œuvre pour les exterminer.
Une gigantesque chasse aux rats est ordonnée en 1916, par ordre des plus hautes autorités. Une prime d’un sou récompense chaque queue de rat présentée à l’intendance. Et tout cela en vain, car vingt rats surgissent pour un seul que l’onoccit.
Dans certains secteurs calmes, les soldats arrivent à se procurer un petit chien ratier, dont la présence contient l’audace des petits rongeurs.
 

Les corvées

La plupart du temps, le soldat ne se bat pas : il est occupé des corvées mornes, épuisantes, dangereuses, souvent effectuées de nuit. Par exemple, creuser des tranchées, étayer des abris, planter des piquets, dérouler des fils de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les tranchées
  • Tranchees
  • Tranchées
  • Les tranchées
  • La vie dans les tranchées
  • La vie dans les tranchées
  • La bijouterie des tranchées
  • L art des tranchées

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !