Les troubles obsessionnels compulsifs, où la route du doute

Pages: 48 (11943 mots) Publié le: 9 janvier 2012
Eloïse Eperon 9VSG1
2011
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs
OU LA ROUTE DU DOUTE

Saint-Barthélemy

Table des matières
1. Motivation 3
2. Introduction 4
3. La définition d’un TOC 8
3.1. Les obsessions 6
3.1.1. Les obsessions de tout un chacun 5
3.1.2. La ou commence la pathologie 6
3.2. Les compulsions 8
3.2.1. Les symptômes descompulsions 7
3.2.2. La compulsion se traduit par un comportement 7
3.2.3. La compulsion se traduit par un acte mental 8
4. Epidémiologie du TOC 9
5. Catégories du TOC 14
5.1. Les obsessions 11
5.2. Les compulsions 14
6. Modèles explicatifs du TOC 25
6.1. Les précurseurs 17
6.1.1. Théorie de la psychasthénie etdes obsessions de Janet (1903) 16
6.1.2. La névrose obsessionnelle de Freud (1908, 1929) 17
6.2. Les théories comportementalistes 18
6.2.1. La théorie de Mowrer (1960) 18
6.2.2. La théorie de Beech (1974) 18
6.3. Les théories cognitives 21
6.3.1. Les deux grandes théories cognitives en matière de TOC 206.3.2. Le rôle de la responsabilité dans les modèles de Salkovskis et de Rachman 21
6.4. Explications génétiques, neurologiques et pharmacologiques 22
7. Les principales thérapies 26
7.1. Thérapie comportementale 24
7.2. Thérapie cognitive 26
8. Interview n°1 29
9. Interview n°2 34
10. Conclusion 35
11. Bibliographie ; Lexique 361. Motivation
Les TOC, je pense que nous en avons tous déjà entendu parler, à la télé, dans un magasine, ou à la radio. Chacun, pour ainsi dire, en a sa propre définition, alors je me suis posée la question : mais de quoi s'agit-il exactement ? Et quand, dans l’idée de peut-être en faire mon ADM, je suis allée déambuler dans les allées de la bibliothèque, j’ai appris plusieurschoses qui ont attirées mon attention et qui ont changé à jamais ma façon de percevoir une personne atteinte de TOC.
Je me suis beaucoup intéressée à savoir quelles connaissances les gens ont des TOC et leur point de vue sur le sujet. Alors j’en ai discuté un peu partout autour de moi. Ce que j’ai pu tirer de ces discussions est que les gens ne connaissent pratiquement rien au sujet, ilsvoient une personne toquée comme une personne « un peu folle » et qui serait capable de se laver les mains jusqu’au sang. Ils ignorent tout de la souffrance mentale et physique qu’endurent les personnes atteintes de TOC, de ce qu’elles vivent au quotidien et de l’énorme handicape qui perturbe gravement dans certains cas leurs vies…
En allant me documenter à la Bibliothèque j’ai appris à mieuxconnaître les TOC, j’ai pris connaissance qu’à-peu-près 2,5% de la population en est atteinte, les personnes atteintes de TOC sont donc beaucoup plus nombreuses que je le pensais. Je me suis dit que je pourrais, en réalisant mon ADM sur ce sujet, élargir mes connaissances et, par le même biais, contribuer à faire un peu mieux connaître cette maladie qui ne devrait pas être « honteuse » comme ellel’est actuellement pour les gens qui en souffrent. J’espère qu’un jour cette maladie, ainsi que toutes les autres maladies qui peuvent provoquer un sentiment de honte pour ceux qui en souffrent, se seront banalisées pour que les personnes atteintes puissent en parler ouvertement.
L’objectif que je me suis fixée dans la réalisation de ce travail est, dans un premier temps, de vous faire mieuxcomprendre la souffrance et la grande complexité que représente ce trouble encore à notre époque. Je pense qu’il est important de faire savoir à quel point cette maladie est encore mal comprise et peu reconnue par la population, elle qu'elle tend à être sous-diagnostiquée et sous traitée.
Dans un deuxième temps, j’aimerais vous faire découvrir les différents traitements des TOC ainsi que les causes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Trouble obsessionnel-compulsif
  • Troubles obssesionnels compulsifs
  • Le doute
  • Le doute
  • Doute
  • Le doute
  • Le doute
  • La route

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !