Les tueurs en série dans les séries télévisées: étude de cas

3680 mots 15 pages
19/11/2010

Université Catholique de Louvain – Année académique 2010-2011
Travail de Bouvy Edith, Dumont Clarisse, Dugauthier Morgane, Langelez Jill, Moraux Pauline

Analyse de productions culturelles et médiatiques

Présentation des questions et hypothèses

Hypothèse n°1

Lorsque le tueur en série est le personnage principal de la fiction, il est présenté comme quelqu’un de plutôt sympathique. A contrario, lorsque le tueur en série a un rôle secondaire dans la fiction, il est présenté comme quelqu’un de plutôt antipathique.

• Certains actes peuvent être présentés comme plus légitimes, par exemple lorsque le tueur tue d’autres criminels. Cela contribue à l’image sympathique du tueur.

Hypothèse n°2

Lorsque le tueur en série est le personnage principal du schéma narratif (le héros), les policiers occupent la place d’opposants. A contrario, lorsque les forces de police ont la place principale dans le schéma narratif, c’est le tueur en série qui occupe le rôle d’opposant.

Hypothèse n°3

Lorsque le tueur en série est le personnage principal du schéma narratif, la fiction accorde moins d’importance à ses victimes que lorsque son rôle est secondaire.

Présentation du corpus

• Tony et Ridley Scott, Numb3rs, S04 E04 : Le chemin de croix, 2007-2008.

• Tony et Ridley Scott, Numb3rs, S05 E21 : Le prédateur, 2008-2009.

• James Manos, Dexter, S01 E11 : Tout se dit, 2006.

• James Manos, Dexter, S01 E12 : Home Sweet Home, 2006.

• Jeff Davis, Esprits criminels, S01 E07 : Une affaire de famille, 2005.

• Jeff Davis, Esprits criminels, S01 E17 : Coupables victimes, 2005.

Justification du corpus

Justification de la série Numb3rs et des épisodes choisis

Pour les choix des épisodes de cette série, nous avons décidé de procéder par élimination. Nous avons d’abord sélectionné tous les épisodes avec des tueurs en série. Notre but étant de dégager les grandes lignes de leur personnalité, nous avons décidé

en relation

  • Les vampires (recherche)
    4784 mots | 20 pages
  • Millénium
    3281 mots | 14 pages
  • La violence dans les médias : répercutions sur la société ?
    8656 mots | 35 pages
  • Invasion des profanateurs de s pultures L de Don Siegel 1
    17834 mots | 72 pages
  • L'impact de la violence à la télévision sur les jeunes
    36468 mots | 146 pages
  • Fiche cinéma
    90838 mots | 364 pages
  • Simenon
    56521 mots | 227 pages
  • Stereotypes, identites de genres et medias
    60710 mots | 243 pages
  • Les animaux domestiques
    53545 mots | 215 pages
  • Le monde 28/10/12
    92211 mots | 369 pages